2 min de lecture Brésil

Coronavirus : la France a-t-elle renforcé les contrôles des vols arrivant du Brésil ?

FACT CHECKING - Les voyageurs en provenance du pays sud-américain sont soumis à un test antigénique dès leur arrivée sur le sol français et séparés des autres personnes à l'aéroport.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : la France a-t-elle renforcé les contrôles des vols arrivant du Brésil ? Crédit Image : Miguel SCHINCARIOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Victor Goury-Laffont

Rêver à la plage de Copacabana, être l’homme de Rio malgré le Covid-19... est-ce pour ces fantasmes que les vols entre la France et le Brésil ne sont pas suspendus ? La situation sur place est hors de contrôle. Le Brésil est actuellement le pays qui compte le plus de morts du Covid-19 chaque jour, jusqu’à 4.000. Un variant  dit P1, flambe dans la population et c’est lui que l’on retrouve ailleurs dans le monde également. 

Moins présent que le variant britannique, le variant dit brésilien représente 0,5% et 1%  des contaminations en France mais il est particulièrement virulent et sa résistance à certains vaccins préoccupe. Nombreux sur les réseaux sociaux s’inquiètent des voyageurs arrivant du Brésil et le peu de contrôles aux aéroports. Il est vrai que la France n’a pas suspendu ses vols, contrairement au Royaume-Uni qui a placé le pays sur liste rouge. Même ses ressortissants en provenance de Rio doivent se confiner.

Le Portugal a également suspendu ses vols avec le Brésil, mais devrait reprendre cette liaison le jeudi 15 avril.

Les voyageurs séparés

En France, chaque jour, deux vols directs en provenance du Brésil arrivent à l'aéroport Charles-de-Gaulle, en région parisienne. Actuellement, les voyageurs en provenance du Brésil sont séparés des autres passagers et réalisent un test antigénique obligatoire avant de franchir les portes de l’aéroport. 

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : les anticorps resteraient dans le sang au moins huit mois après l'infection

Est-ce suffisant ? Ce dimanche 11 avril au Grand jury de RTL, Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, a déclaré : "il y a très peu d'arrivées : d'habitude, vous avez près de 50.000 personnes qui arrivent du Brésil, on est à 1.000 par semaine aujourd'hui. On a été très sérieux sur la fermeture des frontières." Est-ce vraiment un effet des restrictions, ou que moins de personnes voyagent ? Argument bancal.

Pas de mesure supplémentaire pour les autres pays

Les voyageurs doivent être munis d'un test PCR négatif et s'engagent sur l'honneur à s'isoler pendant sept jours. Sur le site du ministère des Affaires étrangères, on trouve cette phrase : "tous les déplacements depuis l’étranger vers la France, et de France vers l’étranger, même lorsqu’ils sont autorisés, restent totalement et strictement déconseillés jusqu’à nouvel ordre."

La plupart des pays de l’Union européenne ont mis en place des tests PCR obligatoires pour rentrer... Un vrai tour du monde de l’écouvillon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Amérique du Sud Voyage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants