1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : pourquoi l'agence de Santé publique de New York recommande la masturbation
1 min de lecture

Coronavirus : pourquoi l'agence de Santé publique de New York recommande la masturbation

Les relations amoureuses sont rendues compliquées par la situation épidémique mondiale, et pour ceux qui craignent la contagion, le département de la Santé publique de New York fait une recommandation peu commune.

La masturbation fait l'objet de multiples tabous.
La masturbation fait l'objet de multiples tabous.
Crédit : Unsplash/@dannyg
Coronavirus : l'agence de Santé publique de New York recommande la masturbation
39:36
Michel Cymes

On sait que la pandémie de Covid-19 a eu des répercussions sur la sexualité dans le monde entier. La situation épidémique a considérablement compliqué les relations amoureuses entre individus, qu'ils soient confinés ensemble ou séparément, qu'ils soient en couple ou célibataires. Les restrictions imposées comme le confinement, les interdictions de déplacement et le couvre-feu n'ont pas aidé.

Mais la peur de la contagion a également eu un effet notable. C'est le constat dressé par deux psychologues italiens. Et parmi leurs constations, il y a eu plus d'utilisations d'Internet pour maintenir le désir entre deux personnes séparées par la pandémie, et on constate une augmentation des ventes de sextoys.

Du côté des États-Unis, une étonnante recommandation nous est parvenue du département de la Santé publique de New York : "Vous êtes votre partenaire sexuel le plus sûr. La masturbation ne propage pas la Covid-19, surtout si vous vous lavez les mains et les sextoys à l'eau et au savon pendant au moins 20 secondes avant et après". Une recommandation peu commune de la part du département de la Santé publique.

Message de Michel Cymes, ajouté mardi 23/02 à 16h50 :

"En ouverture de mon émission dimanche dernier, comme souvent, j’ai pris dans la presse certaines infos ou anecdotes insolites. Il va sans dire que je cite mes sources qu’il s’agisse d’articles de presse ou de revues scientifiques. Cette fois-ci, pris par le déroulé de l’émission,  je ne l’ai pas fait, je tiens donc à m’en excuser auprès de l’auteur de l’info reprise, Marc Gozlan, et du site qui héberge son blog, LeMonde.fr."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/