1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : il faut "généraliser le port des masques", alertent des médecins
1 min de lecture

Coronavirus : il faut "généraliser le port des masques", alertent des médecins

VU DANS LA PRESE - Dans une lettre ouverte adressée au ministre de la Santé Olivier Véran, un collectif de médecins et chercheurs demande au gouvernement "d'organiser la production de masques".

Une femme portant un masque, en France, pendant l'épidémie de coronavirus
Une femme portant un masque, en France, pendant l'épidémie de coronavirus
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Maeliss Innocenti

Claude Got, professeur de médecine, Catherine Hill, épidémiologiste, Michel Parigot, chercheur en mathématiques au CNRS, président du Comité anti-amiante Jussieu, et Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, ont adressé une lettre ouverte au ministre de la Santé Olivier Véran. Le sujet ? L'utilisation des masques pendant l'épidémie de coronavirus.

Ces quatre personnalités, qui sont sur le terrain pour combattre le covid-19, demandent instamment au gouvernement "d'organiser la production de masques" et appellent à "tester et isoler les personnes contaminées", comme le signale la lettre en question, publiée par Le Parisien.

Selon ces professionnels de santé, c'est le gouvernement qui a choisi de dire que les masques "ne servaient à rien en dehors de l'équipement des personnels hospitaliers", car le pays n'en a pas suffisamment. Mais pour eux, leur utilité est double : "Ils évitent à ceux qui sont porteurs du virus (souvent sans le savoir) de le transmettre et évitent à ceux qui ne le sont pas de le récupérer."

Pratiquer des tests massivement

C'est pourquoi via cette lettre, ces personnalités réclament que le gouvernement organise "la production de masques", précise "les conditions à remplir pour assurer leur intérêt" et édicte "des consignes précises pour leur bon usage".
Le document concerne également les tests de détection, qui ne sont pas systématiquement pratiqués. "Il faut tester et isoler les personnes contaminées, quand bien même leur état ne nécessite aucun soin. Cela peut se faire en réquisitionnant des hôtels et des dortoirs de lycées." Pour rappel, l'OMS recommande de pratiquer massivement ces tests.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/