2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus en Europe : Macron évoque la mise en place d'un "pass sanitaire"

Emmanuel Macron a évoqué jeudi un "pass sanitaire" devant les 27 dirigeants de l'Union européenne. Il entend "travailler à une certification médicale commune" en vue de la réouverture des lieux publics.

Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse à l'issue d'un sommet du Conseil européen organisé par vidéoconférence, le 25 février 2021, à l'Elysée à Paris.
Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse à l'issue d'un sommet du Conseil européen organisé par vidéoconférence, le 25 février 2021, à l'Elysée à Paris. Crédit : Thomas COEX / AFP / POOL
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Lors de la première journée d'une visioconférence entre les 27 dirigeants de l'Union européenne, Emmanuel Macron a évoqué la mise en place d'un "pass sanitaire", qui ne sera pas un "passeport vaccinal", en vue de la réouverture des lieux culturels et des restaurants, fermés en raison de l'épidémie de coronavirus. La semaine prochaine, il tiendra une réunion avec des membres du gouvernement pour préparer la mise en oeuvre de ce dispositif. 

Une mesure anti-Covid qui "va poser beaucoup de questions techniques, de respect des données individuelles, d'organisation de nos libertés", selon lui, et, pour cela, "il faut (la) préparer dès maintenant techniquement, politiquement, juridiquement", a expliqué le président qui a conscience "qu'il y a beaucoup de confusion sur ce sujet". 

Ce pass "ne sera pas uniquement lié à la vaccination". "Si on arrive à rouvrir certains lieux, nous ne saurions conditionner leur accès à une vaccination, alors que nous n'aurions même pas ouvert la vaccination aux plus jeunes", a poursuivi Emmanuel Macron. 

"Travailler à une certification médicale commune"

Lors des débats, les dirigeants européens ont par ailleurs évoqué jeudi la mise en place d'un certificat vaccinal. Objectif : "réorganiser la circulation entre États de manière plus fluide" lorsque les restrictions sanitaires aux frontières seront levées. La Commission européenne a été ainsi sollicitée pour définir des normes communes pour une reconnaissance mutuelle de certificats vaccinaux. Mais pour l'heure, il n'y a pas de consensus sur les droits qu'ils pourraient ouvrir.

À lire aussi
vidéo
Coronavirus : Jordan Bardella est "irresponsable", estime Clément Beaune

Le président Emmanuel Macron a souligné l'importance de trouver un terrain d'entente pour "éviter que chaque pays développe son propre système". C'est pour cette raison qu'il estime essentiel de "travailler à une certification médicale commune". 

"Si les choses vont mieux, aucun d'entre nous n'acceptera que pour capter, par exemple, des touristes, il y a un pays qui soit moins disant que l'autre et qui prenne des risques en faisant venir des gens du bout du monde pour remplir ses hôtels", a prévenu le chef de l'État français. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Europe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants