1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : Didier Raoult a-t-il reconnu l'inefficacité de l'hydroxychloroquine ?
2 min de lecture

Coronavirus : Didier Raoult a-t-il reconnu l'inefficacité de l'hydroxychloroquine ?

FACT CHECKING - Depuis ce week-end, le professeur Raoult refait parler de lui. Sur les réseaux sociaux nombreux sont ceux à affirmer qu’il aurait reconnu l’inefficacité de l’hydroxychloroquine, qu’en est-il ?

Le professeur Didier Raoult, dans son bureau à Marseille le 26 février 2020.
Le professeur Didier Raoult, dans son bureau à Marseille le 26 février 2020.
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Coronavirus : Didier Raoult a-t-il reconnu l'inefficacité de l'hydroxychloroquine ?
03:11
Coronavirus : Didier Raoult a-t-il reconnu l'inefficacité de l'hydroxychloroquine ?
03:11
Jean-Mathieu Pernin
Journaliste

L’actualité va tellement vite qu’évoquer hydroxychloroquine et Didier Raoult nous ramène à une époque très lointaine d’il y a six mois. Et pourtant ce week-end, le professeur marseillais à refait parler de lui.

En effet, dans un tweet largement partagé, un épidémiologiste de l’université de Paris Saclay, Thibault Fioley, partage une lettre publiée par un institut scientifique américain, dans laquelle l’équipe du professeur Raoult et lui-même auraient admis l’inefficacité de l’hydroxychloroquine sur la mortalité des patients. 

En effet, cette lettre existe, elle est datée du 4 janvier, a été publiée sur le site du National Center for Biotechnology Information et signée par Didier Raoult et ses collaborateurs de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection. Le scientifique marseillais y dresse une nouvelle analyse de son premier essai - très critiqué – portant sur seulement 42 personnes en mars dernier. 

Lors de cette toute première étude, 16 patients avaient été soignés avec l'hydroxychloroquine, et 8 avec la combinaison hydroxychloroquine-azithromycine. Les 18 autres n'avaient pas été traités. "Les besoins en oxygénothérapie, le transfert en soins intensifs et le décès ne différaient pas significativement entre les groupes." Selon Thibault Fioley, c’est la preuve écrite que l’hydroxychloroquine ne marche pas puisque la courbe de décès ne change pas avec ou sans hydroxychloroquine et c’est là où les choses se compliquent.

À lire aussi

Dans la phrase qui suit, celle qui doit mettre en cause le médicament soit-disant miracle contre la Covid-19, on se rend compte que l’équipe de Raoult ne change pas du tout de position sur le traitement à l’hydroxychloroquine. Il persiste en disant que la durée du séjour à l’hôpital et la persistance virale étaient significativement plus courtes dans le groupe de patients traités, par rapport au groupe de contrôle. Il était donc prématuré de déclarer que l’équipe dirigeante de l’institut marseillais faisait son mea culpa. L’hydroxychloroquine est inefficace contre la Covid-19, le Haut conseil de la santé publique se dit défavorable à son utilisation face au coronavirus depuis le 26 mai dernier. Après, certains voient ce médicament comme le stade ultime de la rébellion contre l’ordre établi, mais nous sommes là dans un autre domaine.

L'hydroxychloroquine ne prouve toujours pas ses effets

Une vaste étude en juin a amené l’OMS à stopper les essais sur l’hydroxychloroquine, une analyse confirmée en décembre corrigée et publiée en décembre dernier dans le New England Journal of Medecine, a concerné plus de 11.000 patients Covid et a comparé les effets de quatre traitements, dont celui avec l’hydroxychloroquine. Conclusion : il ne voit pas de différences fondamentales pour faire baisser la mortalité… En attendant surement une autre étude de l’équipe de Didier Raoult pour confirmer son étude qui sera infirmée par une autre étude internationale. Ça commence à devenir un peu long non ?

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/