2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : "Dans la plupart des cas, un simple petit rhume", selon un médecin

INVITÉ RTL - Patrick Vogt, médecin généraliste et médecin régulateur au SAMU à Mulhouse, s'exprime sur la propagation du virus dans sa région.

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
L'invité de RTL Midi Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par Chloé Richard-Le Bris

Depuis plusieurs jours, Mulhouse est déjà en stade 3 de l'épidémie de coronavirus. Selon Patrick Vogt, médecin généraliste et médecin régulateur au SAMU à Mulhouse : "Le virus circule de façon épidémique, c'est tout à fait évident. Depuis cette réunion des évangélistes on a de façon assez expérimentale on a créé un bouillon de culture. Quasiment la totalité des participants qui ont été plusieurs jours ensemble ou durant plusieurs heures a présenté dans les jours suivants très rapidement, donc à partir du 22-23 février des symptômes grippaux légers."

Le Haut-Rhin est le plus gros foyer de contagion du pays, bien au-delà de l'Oise ou du Morbihan. "On a eu plusieurs centaines de cas de gens qui ont eu des symptômes bénins, qui ont rapidement diffusé dans la ville, dans les systèmes de soin. J'ai un collègue qui est positif. J'ai toussé et craché un peu la semaine dernière donc je pense que j'ai aussi été touché par ce coronavirus", raconte le médecin.

Depuis le 2 mars, il a été demandé aux gens en situation de fréquenter des évangélistes d'appeler. "Et il y a quotidiennement de 800 à 1.000 appels de plus qu'en temps normaux. Donc on peut estimer que tous les jours, il y a entre 500 à 800 personnes symptomatiques. Ce que me confirment mes collègues de SOS médecins qui voient des gens qui toussent et qui crachent partout."

Pour lui, "on est dans une diffusion massive du virus avec la bonne nouvelle que, heureusement, ce n'est pas la maladie grave mortelle qu'on nous a décrite et c'est pour l'instant dans la plupart des cas un simple petit rhume ou grippe, moins fort qu'une grippe. C'est le message qu'on aurait dû avoir d'emblée, dire qu'on n'attend pas une maladie grave mortelle, mais un syndrome respiratoire banal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Mulhouse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants