1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : comment vérifier la qualité d’un masque ?

Les masques "grand public", désormais disponibles en pharmacie, font l’objet d’un cahier des charges.

>
Coronavirus : comment vérifier la qualité d'un masque ? Crédit Image : Romain Longieras / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP | Crédit Média : Sophie Aurenche | Durée : | Date :
Sophie Aurenche édité par Maxime Magnier

À deux semaines du 11 mai, date annoncée du déconfinement, les Français commencent à se préparer à revivre davantage hors de leur domicile. À ce titre, le masque "grand public", vendu en pharmacies depuis lundi 27 avril, et dont le prix peut varier, est déjà incontournable. Il faut toutefois s’assurer de sa fiabilité

Pour ce qui est des entreprises de textile qui fabriquent ces masques - la France en compte près de 200 -, sachez qu’elles respectent le cahier des charges de l’Afnor, l’agence de normalisation. Il y a 36 pages de critères définis par 150 experts. Vous trouverez ainsi, sur le rachat, un logo "filtration garantie" et une indication relative au nombre de lavages.

Pour ceux que vous achetez au coin de la rue, les couturières annoncent respecter le patron et les conseils de l’Afnor. Quelques astuces, tirées du site du docteur Bertrand Dautzenberg, sur son site montissumasque. D’abord, mettez votre masque, respirez normalement. Au repos, vous devez être un peu gêné quand vous montez un ou deux étages, mais pas quand vous respirez sans bouger. 

Aucune étude sur l'efficacité des masques face au coronavirus

Si vous ne pouvez pas respirer quand vous êtes à l’arrêt, ça veut dire que votre masque est beaucoup trop épais, vous ne pourrez pas le garder plus de 20 minutes. Ou alors, si vous n’êtes pas essoufflé quand vous courrez, c’est qu’il est trop fin et inefficace. Dernière petite idée : vous mettez un briquet devant votre bouche ; si la flamme s’éteint, c’est que votre masque est vraiment trop léger

À lire aussi
Un Airbus A 320 de la compagnie Air Corsica à l'aéroport Napoléon Bonaparte Ajaccio le 18 janvier 2019. Corse
Déconfinement : les vols vers la Corse doivent être justifiés jusqu'au 23 juin

Il faut savoir qu’aucune étude n’a été menée sur l’efficacité de ces masques face au coronavirus. Sur le principe, il faut comprendre que ces masques protègent les autres de vos postillons potentiellement contaminés. Dans l’autre sens, on a moins de certitudes. En revanche, on imagine que si deux personnes portent un masque un tissu, l’effet est double : la protection pourrait être de 90%. C’est donc mieux que rien, à condition de bien mettre le masque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants