2 min de lecture Confinement

Coronavirus : prix, stock, date... La laborieuse quête des masques

Les Français commencent à faire le tour des pharmacies pour trouver les fameux masques indispensables pour l'après 11 mai.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Coronavirus : prix, stock, date... La laborieuse quête des masques Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Aymeric Parthonnaud

Depuis l'arrêté paru au Journal officiel, les pharmacies peuvent désormais fournir des masques grand public à leurs clients. Il s'agit de masques filtrant, en tissu, le plus souvent lavables et réutilisables. Seul impératif : que la cadence de production et d'importation suive. En cette fin du mois d'avril, la denrée est extrêmement rare. 

"C'est sécurisant et puis ça évite de contaminer les autres", lance Gilberte après son achat dans une grande pharmacie lyonnaise qui avait commandé en avance plus de 10.000 masques. La plupart des officines ne disposent cependant d'aucun stock, en cause, la tardive autorisation de vente. Les préparateurs en pharmacie se trouvent donc confrontés, une nouvelle fois, aux demandes nombreuses des clients en quête de précieux masques. "Il y a une forte demande la population. On les rassure en leur disant qu'on va avoir des masques à la fin de cette semaine ou au plus tard la semaine prochaine", précise une pharmacienne. 

Un flou ambiant qui a le chic pour énerver certains Français comme Gisèle. "J'ai posé la question du stock et du prix. Des masques, ils n'en ont pas et le prix, ils ne savent pas. C'est vraiment très compliqué", a lâché la retraitée au micro de RTL. 

Certains de nos confrères ont repéré des masques vendus à plus de 10 euros l'unité. Bien loin des "2 à 5 euros" annoncés par le ministre de la Santé Olivier Véran. Les prix n'ont pas encore été encadrés par le gouvernement. Selon le ministère de l'Économie, il y aurait une trop forte "hétérogénéité des types de tissus et des modes de production qui ont une forte incidence sur les prix". 

À lire aussi
Un boulanger sort son pain du four (illustration) commerce
Confinement : "Les boulangers ont été au front", assure Christian Martin sur RTL

Le gouvernement a cependant indiqué qu'il resterait vigilant sur cette question très sensible. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes devrait rendre des recommandations sur la question dans les prochaines 48 heures. 

Le prix d’un masque grand public à 5 euros vous semble-t-il raisonnable ?
Nombre de votes : 21999 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants