2 min de lecture Confinement

Déconfinement : tout savoir sur les masques faits maison pour bien se protéger

INVITÉ RTL - Les masques alternatifs permettent de se protéger dans la rue et éviter d'être soi-même propagateur mais ils doivent répondre à certaines exigences que décrit Damien Mascret, médecin et journaliste au "Figaro Santé".

On est fait pour s'entendre - Flavie Flament Nous Voilà Bien ! Flavie Flament iTunes RSS
>
Déconfinement : tout savoir sur les masques fait maison pour bien se protéger Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : Flavie Flament | Durée : | Date : La page de l'émission
On est fait pour s'entendre - Flavie Flament
Flavie Flament édité par Nicolas Scheffer

Alors qu'on a hâte de sortir de chez nous, il faudra certainement porter un masque fait maison. Mais est-ce que c'est une véritable protection ? "C'est moins bien qu'un masque chirurgical et un masque chirurgical est moins efficace qu'un masque FFP2, mais c'est une protection. C'est toujours mieux que rien", explique à RTL Damien Mascret, médecin et journaliste au Figaro Santé.

Un masque fait maison doit répondre à certaines exigences. Pendant le déconfinement, nous allons devoir nous protéger autant que les autres, explique le journaliste. "Il faudra avoir une protection individuelle en plus de la protection collective", souligne l'invité de Flavie Flament.

Il y a beaucoup de recettes qui circulent : un filtre à café, une écharpe ou un bandana par exemple. Tous ne se valent pas : le masque doit permettre la circulation de l'air pour respirer. Il doit aussi pouvoir filtrer. "Ce n'est pas parce qu'un filtre d'aspirateur est censé filtrer les particules qu'il sera efficace dans un masque", insiste Damien Mascret. 

Couvrir la bouche et le nez et être nettoyé régulièrement

Ce qui est important, c'est de bien couvrir les voies d'entrée : la bouche et le nez. "Il ne faut pas de fuite d'air par le côté et ne pas toucher le masque lorsqu'il est en place", poursuit le journaliste spécialisé. Lorsqu'on rentre chez nous, il faut systématiquement nous laver les mains. 

À lire aussi
Un Airbus A 320 de la compagnie Air Corsica à l'aéroport Napoléon Bonaparte Ajaccio le 18 janvier 2019. Corse
Déconfinement : les vols vers la Corse doivent être justifiés jusqu'au 23 juin

D'une manière générale, après 4 heures, le masque doit être lavé. Même plus, le masque doit théoriquement être nettoyé à chaque fois qu'il a pu être souillé. "Un masque doit au minimum résister à cinq cycles de lavage à 60 degrés pendant 30 minutes. Avant de faire ce nettoyage, vous devez théoriquement le nettoyer à l'eau de javel ou faire un cycle à 95 degrés et ne pas utiliser d'adoucissant", préconise le médecin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants