2 min de lecture Hygiène

Coronavirus : comment confectionner son masque maison ?

ÉCLAIRAGE - Alors qu'à partir du 11 mai, les règles de confinement devraient être assouplies, les citoyens devront porter un masque "grand public", à précisé Emmanuel Macron. Un masque, qu'il est possible de fabriquer soi-même.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus : comment confectionner son masque maison ? Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais édité par Marie Gingault

Après un mois de confinement  les Français réfléchissent déjà à une organisation pour le déconfinement, prévu progressivement à partir du 11 mai  Emmanuel Macron a annoncé lors de son allocution, que les Français devraient porter un masque "grand public". Avec le matériel adéquat, vous pouvez le réaliser seul, à la maison, comme l'explique l'entreprise Afnor, spécialisée dans les normes. 

À l'aide de textiles tels que le coton, polyamide ou viscose, il est possible de confectionner son propre masque "C'est toujours au minimum du deux couches, et le plus souvent du trois couches" explique Olivier Peyrat, directeur général de la Fnor, qui édite les fameuses normes NF. "La respirabilité est un élément très important, c'est-à-dire que si le masque est très efficace, mais tellement efficace qu'il empêche le porteur de respirer, ce n'est pas bon du tout" précise-t-il. Un guide de confection avec un patron est à télécharger sur le site de l'Afnor

Bien porter son masque

Une fois en possession de notre masque, encore faut-il bien le porter, et pour cela, il faut prendre certaines précautions : "On prend le masque, on vient l'appliquer sur le menton, sur le visage, on va mettre la lanière du barreau puis la lanière du haut. Si on a des lunettes on enlève ses lunettes pour mettre le masque, puis on remet ses lunettes après" indique le Professeur Bertrand Dautzenberg, qui précise qu'enlever un masque est plus difficile que de le mettre : "Enlever un masque c'est par l'intérieur, on l'écarte du visage et après on l'enlève". 

Le praticien en pneumologie le confirme : bien disposé, même le plus basique des masques fait maison, protège celui ou celle qui le porte. "Si tout le monde à un masque, la proposition c'est deux masques à 70%, mais deux masques à 70% ça fait globalement une protection supérieure à 90%" précise, celui qui invite chaque Français à confectionner son propre masque dès ce week-end. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hygiène Épidémie Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants