2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : ce que l'on sait de la transmission du virus à l'école

ÉCLAIRAGE - Selon un rapport européen, les enfants ne seraient pas des "super-transmetteurs" du virus et la fermeture des écoles ne serait pas une solution.

3,6% des élèves au collège et au lycée étudient dans des internats, selon les chiffres de l'Éducation nationale (illustration)
3,6% des élèves au collège et au lycée étudient dans des internats, selon les chiffres de l'Éducation nationale (illustration) Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Coline Daclin Journaliste

À l'approche de la rentrée, des inquiétudes se concentrent autour de la réouverture des écoles. Représente-t-elle un risque pour les enfants, pour les enseignants ou pour les familles ? À quel point les enfants peuvent-il transmettre le virus ?

Pour y voir plus clair dans ces questions, Santé publique France a présenté lundi 17 août les principaux résultats d'un rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) sur la transmission de la Covid-19 dans les écoles. 

Selon le rapport, les enfants sont beaucoup moins à risque que les adultes. Les jeunes de moins de 18 ans représenteraient moins de 5% des cas de coronavirus signés dans l'espace européen. Les enfants présentent aussi des formes moins graves, avec moins d'hospitalisations et de décès

Mais cela a aussi une conséquence moins positive. Les enfants sont plus souvent asymptomatiques, et l'infection n'est donc parfois même pas repérée. Or, ils sont aussi contagieux, mais on ne sait pas exactement à quel point. 

Pas des "super-transmetteurs" du virus

À lire aussi
actu
Ecriture inclusive: ce qui se joue à l'école

Selon la Société Française de Pédiatrie, qui rapporte les résultats de deux études différentes, les enfants ne semblent toutefois pas être "des 'super transmetteurs'" et la transmission du virus de l'adulte vers l'enfant serait "beaucoup plus fréquente que l'inverse"

Selon l'ECDC, la transmission entre enfants est relativement rare à l'école. Ce n'est en tout cas "pas la principale cause d'infection", explique le rapport. 

Le rapport de l'ECDC conclut que tant que les gestes barrières sont appliqués, "il est peu probable que les écoles constituent des environnements de propagation du virus plus favorables que les environnements professionnels ou de loisirs avec des densités de population similaires". Comme la Société Française de Pédiatrie, il réfute la nécessité de fermer les écoles comme mesure de contrôle du virus

En revanche, la Société Française de Pédiatrie fait valoir que la fermeture des écoles a eu des conséquences sur les enfants "notamment en terme de diminution de l'activité physique, troubles psychologiques et détresse sociale". Ces conséquences sont toutefois encore en cours d'évaluation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Rentrée Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants