2 min de lecture Élisabeth Borne

Coronavirus en France : dans quels lieux le port du masque est-il obligatoire ?

ÉCLAIRAGE - D'ici la fin du mois d'août, le port du masque devrait être obligatoire en entreprise. C'est déjà le cas dans les lieux publics clos comme les commerces ou les salles de spectacles, mais aussi dans certaines rues.

Des passants portent des masques à Bordeaux (illustration)
Des passants portent des masques à Bordeaux (illustration) Crédit : PHILIPPE LOPEZ / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Le port du masque se généralise : ce mardi 18 août, la ministre du Travail Élisabeth Borne a annoncé que le masque sera désormais obligatoire en entreprise dans tous les espaces "clos et partagés". Ce port est, depuis le 20 juillet, déjà obligatoire dans les lieux publics clos, et des préfectures l'imposent aussi dans les rues de certaines villes.

Le 12 août, le ministre de la Santé Olivier Véran n'envisageait pas la mise en plus d'une obligation généralisée, estimant qu'il n'y avait "pas besoin d'obligation partout en France pour qu'on puisse se protéger." 

Mais, suivant en partie les préconisations du Haut Conseil français de la santé publique (HCSP) qui recommande "le port systématique par la population générale d'un masque grand public (...) dans tous les lieux clos publics et privés collectifs", les pouvoirs publics multiplient désormais les obligations. 

Dans les entreprises

Dès la fin du mois d'août, le masque va devenir obligatoire en entreprise, a expliqué Élisabeth Borne. Ceci concernera la quasi totalité des travailleurs, dès lors qu'ils se trouvent dans des espaces "qui sont clos et partagés". 

À lire aussi
Coronavirus France
Essonne : dénoncé par un voisin, un restaurateur récidiviste risque la fermeture

C'est par exemple le cas des salles de réunions, des couloirs ou encore des vestiaires, mais même des bureaux en open space. Même assis, il sera obligatoire de revêtir un masque, exception faite des personnes disposant d'un bureau privatif.

Dans les lieux publics clos

Olivier Véran avait annoncé, le 20 juillet, l'obligation de porter un masque dans les "lieux publics clos". Une liste avait été publiée pour indiquer les endroits concernés. Parmi eux, on retrouve les salles dédiées aux loisirs, mais aussi les établissements de sports couverts, les musées, les bibliothèques ou encore les centres de vacances.

Sont aussi concernés les lieux d'hébergements, comme les hôtels, ou encore de restauration et bien sûr les boutiques et centres commerciaux. En cas de non-respect de cette obligation, le risque encouru est une amende de 135 euros.

Dans certaines rues

À l'échelle nationale, il n'est pas obligatoire de porter un masque dans la rue, mais de très nombreux arrêtés préfectoraux ou municipaux l'ont rendu obligatoire dans certaines villes. Ces arrêtés ciblent généralement des rues ou quartiers spécifiques, très fréquentés et où la densité de population rend difficile le maintien d'une distanciation physique d'un mètre au moins.  

Dans plusieurs communes, les parcs, jardins, marchés ou encore les quais sont aussi concernés. La mesure est appliquée dans les trois plus grandes villes de France, Paris, Marseille et Lyon.

À Cannes, le maire a décidé de pousser l'obligation un peu plus loin encore. Depuis le mardi 18 août, le port du masque est imposé jusque dans les halls et couloirs d'immeubles. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élisabeth Borne Olivier Véran Marché
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants