1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : bientôt une vaccination via comprimé ?
1 min de lecture

Coronavirus : bientôt une vaccination via comprimé ?

INVITÉ RTL - Alain Fischer ne conseille pas d'"attendre une autre forme de vaccin qu'on pourrait prendre par la bouche ou par instillation nasale", car cela mettrait trop de temps à se développer.

Le Pr Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale
Le Pr Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale
Crédit : RTL
Alain Fischer était l'invité de RTL du 2 août 2021
11:29
Alain Fischer était l'invité de RTL du 2 août 2021
11:28
Jérôme Florin & Marie Gingault

Une société israélienne travaille actuellement sur un vaccin sous forme de pilule. D'après un récent sondage : 19 millions d'Américains qui refusent de se faire vacciner accepteraient de prendre le vaccin sous forme de comprimé. "Pourquoi pas", dit le professeur Alain Fischer, toutefois cela prendrait des années avant d'être mis en place. 

"Les piqûres des vaccins, elles sont peu profondes, elles ne sont pas douloureuses, c'est absolument rien du tout. Un vaccin sous forme de comprimé ou éventuellement d'instillation nasale pourquoi pas, mais dans tous les cas ce ne sera pas à court terme", assure Alain Fischer. "Il n'y aura pas de vaccin d'un autre type que ceux dont nous disposons aujourd'hui et qui sont tout à fait remarquables. Formidable avancée de la recherche scientifique, qui permet d'avoir ces vaccins très efficaces aujourd'hui", rappelle le Professeur d'immunologie et président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale sur RTL. 

Ainsi, il ne conseille pas d'"attendre une autre forme de vaccin qu'on pourrait prendre par la bouche ou par instillation nasale", "parce qu'il y en a pour des années". 

Par ailleurs, le spécialiste rappelle aux personnes qui hésitent encore qu"il n'y a pas d'effets indésirables sur le moyen ou long terme. Lorsqu'il y a des évènements indésirables, ça survient très vite, soit dans les quelques minutes, les heures ou les jours qui suivent la vaccination, maximum deux trois semaines, pas au delà, ça n'a jamais été observé".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/