2 min de lecture Coronavirus France

Confinement : "On est loin du déconfinement", prévient Gabriel Attal

Le porte-parole du gouvernement a indiqué que la France était encore "loin du déconfinement", appelant à ne pas "relâcher" les efforts face à la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, au palais de L'Élysée, le 10 novembre 2020.
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, au palais de L'Élysée, le 10 novembre 2020. Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

S’il a évoqué une "adaptation éventuellement du confinement" au 1er décembre, Gabriel Attal a prévenu, mercredi 18 novembre, que les Français sont "loin du déconfinement". Le porte-parole du gouvernement a noté que des "tensions extrêmes" persistent "dans les hôpitaux" face à la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus. 

Gabriel Attal a ainsi appelé à "ne pas donner le sentiment que la crise est derrière nous", en relevant que la victoire de "la guerre face au virus" est encore très lointaine."Nous ne sommes pas du tout au déconfinement, on en est même loin. On parle d'une adaptation éventuelle du confinement à partir du 1er décembre si la situation sanitaire nous le permet", a-t-il affirmé lors du compte-rendu du Conseil des ministres. Et de renchérir : "Nous devons vivre avec les contraintes nécessaires" à la maîtrise du virus "pendant encore un certain temps". 

En rappelant les propos du président Emmanuel Macron, le porte-parole du gouvernement a martelé que "relâcher" les efforts maintenant, "c'est prendre le risque de les avoir faits pour rien", tout en admettant que "des premiers résultats et des premières lueurs d'espoir", "fruits de la mobilisation des Français", "sont visibles". 

Le confinement se poursuivra à partir du 1er décembre

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, lors du compte-rendu du Conseil des ministres.
Partager la citation

Gabriel Attal a par ailleurs mis en évidence l’engagement du chef de l'État à ce qu'un point sur l'évolution de l'épidémie et du confinement soit effectué "tous les 15 jours". "Le confinement se poursuivra à partir du 1er décembre y compris s'il doit être adapté", a-t-il ajouté.

À lire aussi
Une Caisse d'allocations familiales (illustration) Coronavirus France
Versement de l'aide exceptionnelle de solidarité : avez-vous des démarches à faire ?

Par ailleurs, les prochaines étapes du calendrier de l’exécutif ont été précisées pour les jours à venir : point presse hebdomadaire du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi, réunion du Premier ministre Jean Castex avec les chefs de partis et groupes politiques vendredi après-midi, réunion avec les partenaires sociaux et la prise de parole d'Emmanuel Macron la semaine prochaine

Un "palier" pour les commerces dès le 1er décembre

Alors que le confinement frappe de plein fouet les comptes des petits commerces, Gabriel Attal a évoqué "un palier autour du 1er décembre", là encore si la situation sanitaire s'améliore et "si un protocole sanitaire est adopté en concertation". De fait, de nombreux commerçants et certains élus appellent à une réouverture dès le 1er décembre pour écouler leurs stocks à l’approche des fêtes de fin d’année. 

Enfin, le porte-parole a indiqué que "plus de 1,2 million" de contrôles avaient été réalisés en France au 16 novembre. "152.000 infractions" ont été relevées, dont près d'un tiers en Ile-de-France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants