1 min de lecture Gouvernement

Confinement : il est encore "très tôt" pour l'assouplir, selon Gabriel Attal

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué après le Conseil des ministres qu'il était "très tôt pour proposer un assouplissement des règles" de confinement, alors que l'épidémie reste "très grave".

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Confinement : il est encore "très tôt" pour l'assouplir, selon Gabriel Attal Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Ce jeudi 12 novembre, un Conseil de défense devrait avoir lieu selon des sources concordantes après quoi le Premier ministre Jean Castex prendra la parole au cours d'une conférence de presse en fin d'après-midi. Ce mardi 10 novembre, Gabriel Attal a indiqué qu'il était "très tôt pour proposer un assouplissement des règles" du confinement. 

La situation épidémique reste "très grave", a estimé le porte-parole du gouvernement à l'issue du Conseil des ministres. "De premiers signaux indiquent, peut-être, le début d'effets liés aux mesures prises", mais "il faut rester très prudent et regarder dans les prochains jours la situation", a-t-il expliqué. 

Alors que le premier confinement avait été bien accueilli et respecté par la population, ce second confinement, plus souple, peine à s'imposer, notamment par les petits commerçants qui multiplient les appels pour pouvoir rouvrir leur commerce "non-essentiel"

Trois scénarios envisageables

Gabriel Attal a présenté "trois scénarios possibles" : "soit un maintien des règles telles que nous les connaissons aujourd'hui, soit un éventuel durcissement des règles sur certains points si cela s'avérait nécessaire, soit un éventuel assouplissement des règles sur certains points si cela s'avérait possible". 

"Mais il faut être clair et transparent: aujourd'hui il semble très tôt pour proposer un assouplissement des règles qui ont été fixées", a tout de suite précisé le porte-parole du gouvernement. "L'épidémie continue de gagner du terrain", avec un taux de reproduction du virus "toujours au-dessus de 1" et "une situation "extrêmement difficile" dans les hôpitaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Confinement Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants