1 min de lecture Jean-Michel Blanquer

Confinement : Macron souhaite des mesures moins strictes pour les jeunes

En cas de reconfinement, Emmanuel Macron souhaite préserver la jeunesse qui est en détresse en raison de la crise sanitaire.

Français président Emmanuel Macron assiste à une vidéoconférence au Palais de l’Elysée à Paris le 26 janvier 2021, dans le cadre du Forum économique mondial (WEF) qui se tient habituellement à Davos, en Suisse.
Français président Emmanuel Macron assiste à une vidéoconférence au Palais de l’Elysée à Paris le 26 janvier 2021, dans le cadre du Forum économique mondial (WEF) qui se tient habituellement à Davos, en Suisse. Crédit : FRANCOIS MORI / POOL / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon et AFP

Emmanuel Macron souhaite préserver les jeunes en cas de reconfinement. Le chef de l'Etat souhaite rééquilibrer une stratégie sanitaire qui depuis le début privilégie la protection des plus âgés.

Selon un proche du président, partisan d'un confinement moins strict pour les jeunes, "rééquilibrer en faveur des jeunes, c'est bien l'idée". Cependant, la décision du chef de l'Etat n'est pas encore prise et la priorité sanitaire peut tout emporter, si, d'ici ce week-end, les chiffres se révèlent trop inquiétants. Il y a moins d'une semaine, Emmanuel Macron, face au désarroi étudiant, avait annoncé à Saclay leur retour en "présentiel" à la fac un jour par semaine pour le 1er février.

Depuis cette annonce, Frédérique Vidal, le ministre de l'Enseignement supérieur planche sur sa mise en oeuvre. Selon elle, "c'est une demande très forte à la fois des étudiants, mais aussi des enseignants" avant d'ajouter que depuis le 25 janvier "il est possible pour les établissements d'accueillir des étudiants en gardant une jauge globale de leur capacité d'accueil à 20% en mettant en place des protocoles qui évitent que les étudiants ne se déplacent dans les bâtiments et ne se croisent trop".

Un tiers des 18-25 ans évoquent des pensées suicidaires

Selon Frédérique Vidal la possibilité de poursuivre ce retour partiel "va dépendre de la dureté" des mesures à venir mais "on fera tout pour que ce soit possible". Elle confirme avoir alerté mercredi, en Conseil de défense, que refermer les facs serait terrible pour les étudiants. Jean-Michel Blanquer, qui s'est battu pour le maintien de l'ouverture des écoles, a aussi souhaité ce jeudi matin que la jeunesse devienne "la priorité absolue". 

À lire aussi
société
Rixes entre bandes : "La question, c’est celle des moyens dont on dispose pour limiter le phénomène", dit Polony

Les signaux envoyés depuis quelques semaines vont dans le sens d'une prise en compte de la détresse des jeunes. Selon un sondage Ipsos publié jeudi 28 janvier, près d'un tiers des 18-25 ans évoquent des pensées suicidaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Michel Blanquer Confinement Études
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants