2 min de lecture Confinement

Confinement : les Français ont pris 2,5 kg, selon une étude

Pour la majorité des Français, le confinement a généré une prise de poids moyenne de 2,5 kilos. Le manque d’activité physique, le grignotage ou encore l’anxiété liée à l'enfermement en sont les principaux facteurs.

Confinement : 57% des Français ont pris du poids
Confinement : 57% des Français ont pris du poids
Marie Gingault
Marie Gingault

Alors que cette période d'enfermement génère plus de stress, une moins bonne hygiène de vie ou encore une pratique du sport moindre :  57% des Français ont pris du poids pendant le confinement, selon un sondage Ifop pour Darwin Nutrition, effectué sur quelque 3.000 personnes.

Cette étude porte sur l'impact du confinement sur la nutrition des Français et le constat est tombé. Pour la majorité des Français, le confinement a offert un supplément de 2,5 kilos en moyenne sur la balance, de manière assez équitable chez les hommes et les femmes. Pour 29% le confinement a généré une perte de poids, enfin pour 14% des Français le poids est resté inchangé en ces temps à la maison.

Cette prise de poids n'est pas inquiétante, elle était même prévisible. Elle est principalement la cause d'une activité physique réduite, de la proximité permanente avec la nourriture qui encourage les grignotages ou encore du stress lié à la situation. 

L'étude révèle également que 54% des Français (47% des hommes et 61% des femmes), sont insatisfaits de leur corpulence. Pour les femmes, cette insatisfaction se reflète particulièrement chez celles qui sont en couple avec deux enfants pour 67%, contre 58% pour une personne qui vit seule. 

La volonté de manger plus sainement

À lire aussi
Le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'un point presse, le 15 octobre 2020 à Paris. noël
Coronavirus : Noël "ne sera pas une fête normale", avertit Olivier Véran

L'une des conséquences de cette prise de poids générale, c'est la volonté pour les Français de faire plus attention à leur alimentation. Question nutrition le déconfinement est envisagé de manière assez positive chez les Français. 56% des personnes sondées affirment souhaiter manger plus sain et équilibré à partir du 11 mai, sans pour autant faire de régime strict. 18% des sondés envisagent quant à eux de faire un régime. 

Les femmes sont majoritaires à désirer manger plus équilibré à la sortie du confinement (60% contre 51% des hommes), elles le sont également concernant la volonté de faire un régime strict (21% contre 15% des hommes).

L'enquête a été réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 24 au 27 avril 2020, auprès d'un échantillon de 3.045 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants