1 min de lecture Coronavirus

Confinement : "J'ai peur qu'on soit obligé de mettre l'armée dans la rue", dit Cymes

RÉACTION - Malgré les recommandations sanitaires, Michel Cymes dénonce "un certain laxisme" en France et ne voit pas d'autre solution que le "confinement total".

>
Confinement : "J'ai peur qu'on soit obligé de mettre l'armée dans la rue", dit Cymes Crédit Image : Joël SAGET / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date :
Charles Deluermoz

"Il faut pour s'en sortir un confinement total", prévenait dimanche 21 mars sur RTL le docteur Philippe Klein, médecin français qui exerce depuis six ans à Wuhan et qui a vécu 60 jours de confinement en Chine. "C'est ce que disent tous les médecins en France, prévient également Michel Cymes. Aujourd'hui, il est certain que le seul moyen d'éviter ce fameux pic en réanimation, c'est le confinement total".

Le médecin regrette que les mesures prises par le gouvernement ne soit "pas suffisamment respectées aujourd'hui en France" et met en garde : "On a dit qu'il fallait 15 jours. Mais, tout le monde le répète, cela va forcément être 15 jours de plus".

"Quand on parle de confinement, on parle de confinement total, poursuit Michel Cymes. J'ai traversé un peu Paris pour venir à RTL, et manifestement il y a beaucoup de gens qui circulent, qui vont dans les marchés. Il y a de moins en moins de monde mais il y a encore un certain laxisme".

Face à cela, il craint une solution radicale. "J'ai peur qu'on soit obligé un jour, non seulement d'avoir un confinement total, mais peut-être de mettre l'armée dans la rue pour faire respecter ce confinement", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants