1 min de lecture Maladie

À 8 ans, une fillette devient la plus jeune personne à mourir de vieillesse

VU DANS LA PRESSE - En Ukraine, une fillette de huit ans est devenue la plus jeune personne au monde à mourir de vieillesse. Elle souffrait d'une rare maladie génétique n'affectant que 160 personnes sur la planète.

Un enfant avec des jouets éducatifs (illustration)
Un enfant avec des jouets éducatifs (illustration) Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

En Ukraine, une fillette de 8 ans est devenue la plus jeune personne au monde à mourir de vieillesse. Elle était atteinte d'une maladie génétique très rare affectant seulement 160 personnes sur la planète. 

Selon les médecins, alors qu'elle venait de fêter ses 8 ans le mois dernier, l'âge biologique d'Anna Sakidon était de près de 80 ans et elle ne pesait que 17 livres, soit 7,7 kilos. Comme le rapporte le Daily Mailelle est décédée d'une défaillance multiple de ses organes internes liée à son état. Sa mère Ivanna confie qu'elle était "prête à tout sacrifier pour rendre sa fille en bonne santé". 

Timofey Nagorny, à la tête de la fondation de volontaires prenant en charge le traitement médical de la fillette, a confié que le rêve de sa mère était de "découvrir un jour que le diagnostic des médecins était faux". Confirmant la mort d'Anna, le Dr Nadezhda Kataman a déclaré que la "merveilleuse" fillette avait été traitée au complexe médical régional pour enfants de Volyn depuis son enfance.

Pour les enfants atteints de progéria, 1 an est égal à 8 à 10 ans

"Pour les enfants atteints d'un diagnostic de progéria, un an est égal à huit à dix ans, son âge réel se situait donc entre 70 et 80 ans", explique le médecin. Anna a souffert du vieillissement précoce de ses organes internes et de son système corporel. "Ses os ont grandi lentement tandis que ses organes vieillissaient rapidement", précise le docteur.

"Ces patients meurent généralement des suites d'un AVC. Anna a subi plusieurs accidents vasculaires cérébraux et une paralysie des membres", explique le Dr Nadezhda Kataman. Des attaques ayant affecté le mouvement des bras et des jambes de la fillette.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladie Ukraine Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants