1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Burn-out, dépression : comment s'en sortir ?
2 min de lecture

Burn-out, dépression : comment s'en sortir ?

PODCAST - Julien a 35 ans. Dans cet épisode de "Que sont-ils devenus ?" il raconte à Caroline Dublanche comment il a réussi à calmer ses angoisses qu'il pensait liées à son travail.

Burn-out, dépression : comment s'en sortir ? (illustration)
Burn-out, dépression : comment s'en sortir ? (illustration)
Crédit : Thinkstock
INÉDIT - Burn-out : Julien a-t-il surmonté ses angoisses ?
17:43
Marie Zafimehy

"J'ai fait un travail sur moi-même". Près d'un an après avoir confié son désarroi dans l'émission Parlons-Nous, Julien, 35 ans, est revenu sur ce qu'il l'avait amené à contacter Caroline Dublanche ce jour de septembre 2020. Il venait alors de décrocher un poste dans un magasin après avoir été au chômage. Ses responsabilités avaient réveillé des symptômes d'angoisse physiques comme des insomnies et des troubles digestifs. Il somatisait.

Aujourd'hui, il l'assure : il va mieux et a réussi à identifier les causes de ses angoisses. "Ce n'était pas lié au travail au final, c'était lié au décès de ma sœur", explique-t-il dans l'épisode 6 du podcast "Que sont-ils devenus ?". En effet, lorsqu'il était enfant, sa sœur est décédée d'une maladie orpheline, laissant un grand vide. 

Un sujet qu'il a pu aborder lors d'une thérapie entamée peu à peu après son premier échange avec Caroline Dublanche. "Ce qui est ressorti, indique-t-il, c'est que mes parents étaient tellement perturbés par le décès de ma sœur que je n'ai pas eu tout leur amour, mes parents ne pouvaient pas être partout."

Ma vie est complètement différente

Julien, 35 ans

Julien a fait une thérapie brève, grâce à la technique de l'EMDR. "J'ai fait énormément le tri, ça va mieux qu'avant", insiste-t-il. "J'ai gagné en confiance, j'ai déménagé, j'ai refait un cercle d'amis qu'avec des gens positifs, ma vie est complètement différente." Pour autant, il sait qu'il va devoir approfondir son travail thérapeutique, car les insomnies et les troubles digestifs ne sont pas complètement partis, et il ne se sent pas capable de reprendre un poste à responsabilité.

À lire aussi

Caroline Dublanche acquiesce. "Pour ce qui est de l'estime de soi, la confiance en vous, tout ça peut se travailler autrement, sachez que si un jour vous vouliez travailler ces choses là pour ne pas vous priver ça peut valoir le coup d'en parler en face à face avec quelqu'un", suggère-t-elle. "La confiance en soi c'est un élément clé dans la vie, y a pas de vie sans difficultés, obstacle et quand on a une bonne estime de soi-même ça aide à dépasser cela".

Abonnez-vous à ce podcast

>> Retrouvez tout l'été le podcast de Caroline Dublanche "Que sont ils devenus ?" Chaque mardi, l’animatrice de l'émission quotidienne "Parlons-Nous" prend des nouvelles des personnes qui se sont confiées à elle... tout au long de l’année en toute intimité et complicité !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/