1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Arthrose : quelle alimentation privilégier pour atténuer les douleurs ?
2 min de lecture

Arthrose : quelle alimentation privilégier pour atténuer les douleurs ?

Ce mardi, on va parler de l’arthrose, un rhumatisme courant qui touche des millions de personnes. On va voir comment l’alimentation peut aider à en diminuer les symptômes.

Les kilos superflus sont la cause principale de l'arthrose du genou
Les kilos superflus sont la cause principale de l'arthrose du genou
Crédit : Pxhere
Arthrose : quelle alimentation privilégier ?
03:52
Arthrose : quelle alimentation privilégier ?
03:53
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin

L'arthrose concerne environ 10 millions de personnes en France, 65% des plus de 65 ans. L’arthrose provoque une destruction progressive du cartilage qui peut toucher de nombreuses articulations. Elle évolue par crises douloureuses s’accompagnant d’une inflammation de l’articulation touchée. 

Il n’y a pas de traitement pour guérir l’arthrose, seulement des médicaments pour calmer la douleur. Mais on peut tenter de freiner son évolution en adoptant certaines règles d’hygiène de vie. Une activité physique régulière est indispensable à l’entretien des articulations. Et l’alimentation peut aussi contribuer à un meilleur confort articulaire.

Une alimentation équilibrée et colorée

Quel type d’alimentation est conseillé ? Ce qui est le plus important, c’est de ne pas avoir une alimentation trop riche, qui contribue au surpoids. Le surpoids favorise, en effet, l’arthrose de deux façons. D’abord, les kilos en trop pèsent sur les articulations portantes, c’est-à-dire les articulations de la hanche, du genou et de la cheville, et les fragilisent.  

Mais l’effet n’est pas seulement mécanique car le surpoids favorise aussi l’arthrose d’articulations qui ne portent pas le poids du corps, comme l’arthrose des doigts et des cervicales. L’explication est à aller chercher du côté du métabolisme : le tissu adipeux produit des hormones inflammatoires, les adipokines, qui diffusent dans l’organisme et ne font qu’aggraver l’atteinte articulaire.

À lire aussi

Il est donc intéressant de limiter les aliments hypercaloriques afin de garder un poids normal ou de perdre plus aisément ses kilos superflus. On recommande d’avoir une alimentation la plus équilibrée possible, variée et colorée, car plus on ajoute de couleurs et de variété à un repas, plus on consomme d’anti-inflammatoires naturels.

Légumes verts, fibres, poissons et oméga-3

Certains aliments sont-ils à privilégier ? On essaie de manger chaque jour suffisamment de fruits et de légumes, car ils sont riches en vitamines et en antioxydants aux propriétés anti-inflammatoires. Des études récentes ont montré que les fibres sont aussi anti-inflammatoires. Elles sont capables de moduler la composition de notre microbiote intestinal qui pourrait être impliqué dans l’arthrose, en ayant un rôle dans l’inflammation. 

Selon des études menées auprès de personnes souffrant d’arthrose du genou, la consommation de fibres réduit les douleurs. D’où l’importance d’avoir une alimentation riche en végétaux. 

On peut notamment miser sur les légumes verts, comme le chou frisé, la salade, les épinards, les asperges, ou encore le brocoli. Ils contiennent des fibres, mais aussi de la  vitamine K. Et cette vitamine est indispensable pour la santé de l’os et du cartilage. 
Enfin, on privilégie le bon gras. Le bon gras, c’est celui contenu dans les poissons, comme le saumon, le maquereau, la sardine, dans les noix et leurs huiles. Il est riche en oméga-3, des acides gras essentiels anti-inflammatoires.

Éviter les aliments transformés

À l’inverse, certains aliments sont-ils à éviter ? Les personnes atteintes d’arthrose sont souvent encouragées à éviter ou carrément à supprimer toutes sortes d’aliments, comme les produits laitiers ou ceux contenant du gluten.

Si on n’est pas intolérant au lactose ou au gluten, les études n’ont pas pour l’instant montré de bénéfices à les supprimer. La recommandation actuelle va plutôt vers une limitation des aliments transformés, riches en mauvais gras et en sucre. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/