1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Alimentation : quels sont les bienfaits des épices pour la santé ?
2 min de lecture

Alimentation : quels sont les bienfaits des épices pour la santé ?

Aujourd’hui, on va parler des épices, qui ne se contentent pas de relever nos plats. Elles ont aussi des bienfaits santé.

Des épices (image d'illustration)
Des épices (image d'illustration)
Crédit : Ratul Ghosh / Unsplash
Les bienfaits des épices
03:40
Les bienfaits des épices
03:40
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin

Cannelle, coriandre, curcuma, gingembre… Rien qu’en prononçant leur nom, les épices nous font voyager. Elles ajoutent de l’exotisme à nos plats, les parfument et titillent nos papilles. Et ce sont aussi des alliées santé et minceur.

Les épices donnent du goût. Certaines peuvent donc remplacer avantageusement le sel.  C’est le cas, par exemple du poivre, du cumin, du paprika. C’est une bonne chose car on a tendance à manger trop salé, et on sait qu’un abus de sel est mauvais pour la santé, qu’il favorise notamment l’hypertension artérielle.

D’autres épices peuvent, elles, remplacer le sucre. On pense tout de suite à la cannelle. C’est, sans aucun doute, l’une des plus connues : une pincée de cannelle sur des pommes au four ou un crumble, et c’est autant de sucre en moins. La badiane avec son goût anisé et le gingembre avec son goût piquant légèrement citronné permettent aussi de moins sucrer les desserts.

Pour ces raisons, les épices sont de bonnes alliées prévention car elles se substituent au sel et au sucre que l’on a tendance à consommer en excès, sans rendre nos plats plus fades et sans ôter du plaisir à les manger.

À lire aussi

Les épices permettent aussi une cuisine moins grasse et rendent plus attractifs des aliments sains, comme les légumes. Le cumin magnifie la carotte, le curry relève le goût de la courgette.

Des vertus antioxydantes et digestives

Les épices ont d’autres vertus santé. Elles agissent aussi en secret. Elles contiennent des centaines de molécules qui ont des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Elles pourraient ainsi contribuer à réduire le risque de maladies cardio-vasculaires et même de cancers.  

Les épices ont également des vertus digestives : le gingembre est réputé pour soulager les nausées, la coriandre limiter les ballonnements, la noix de muscade améliorer la digestion…
Enfin, si on consomme beaucoup d’épices dans les pays chauds, c’est peut-être aussi pour leur pouvoir antibactérien. Clou de girofle, cannelle, cumin, piment…contribuent à assainir les plats et à mieux les conserver.

Les épices sont déconseillées à certaines personnes. Les épices piquantes peuvent irriter les muqueuses digestives. Mais les piments ne perforent pas l’estomac comme on peut l’entendre !  Ils ne créent pas de lésion. En revanche, ils peuvent révéler un problème préexistant et causer des douleurs gastriques. En cas d’ulcère, la consommation d’épices, surtout piquantes, doit donc dépendre de sa tolérance. On y va mollo aussi en cas d’hémorroïdes car les épices peuvent amplifier les sensations de brûlures. 

Enfin, on préserve mieux leurs qualités nutritionnelles et gustatives quand on les achète entières. On les préfère moulues seulement quand il s’agit de mélanges réalisés par des fournisseurs de qualité. On peut se fier au label bio et au Label rouge. En revanche, on évite les étals en plein air proposant toutes sortes d’épices en vrac, car elles sont sensibles à l’air et à la lumière. C’est la raison pour laquelle on conseille de les placer dans des bocaux en verre et de les ranger dans un placard.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/