2 min de lecture La 5G

5G : y a-t-il un risque pour notre santé ? Les explications de Michel Cymes

Michel Cymes se penche sur le déploiement de la 5G et des ondes électromagnétiques qui vont traverser nos organismes. Est-ce dangereux ou non ?

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
5G : y a-t-il un risque pour notre santé ? Les explications de Michel Cymes Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par William Vuillez

Ce qui nourrit l'inquiétude avec le déploiement de la 5G, ce sont les ondes électromagnétiques qui traversent l'organisme. Ces ondes, vous ne les voyez pas, vous ne pouvez pas les toucher, pour autant elles existent. Vous vous doutez bien qu'elles font l'objet de recherches poussées, notamment de la part de l'IRSET, l'Institut de recherche en santé, environnement et travail. 

Ces études, à l'heure actuelle, concluent à une absence d'effets néfastes à court terme. Cela veut dire quelques années d'exposition. Il faut bien comprendre que pour le long terme, nous n'avons pas le recul suffisant pour la 5G, comme pour les autres technologies, pour la simple et bonne raison que le téléphone portable est entré dans nos vies il y a 25 ans et qu'aucune génération, en France ou ailleurs, n'a jamais été exposée aux ondes pendant toute la durée moyenne d'une vie humaine, environ 80 ans. 

Sans ce recul, difficile de présenter des preuves solides de dangerosité. Pour l'instant, le seul danger confirmé est celui d'un risque d'augmentation de la température des tissus biologiques. 

Des seuils à ne pas dépasser

Cela peut se traduire par une dégradation des protéines que l'on trouve dans ces tissus. Mais attention, il faut pour en arriver là, que l'exposition soit importante, or, la loi européenne tient compte de tout cela et a fixé des seuils à ne pas dépasser. Sur la base des conclusions des chercheurs, en deçà de ces seuils, le risque d'augmentation de la température des tissus est nulle

À lire aussi
Connecté
Xiaomi lance le smartphone 5G le plus abordable du marché

Quant aux études qui pointeraient un risque accru de cancer, d'altération de la mémoire ou encore de la capacité de concentration d'un enfant, elles sont contradictoires. La science a besoin de rigueur et de consensus pour avancer des choses, ce qu'elle n'est pas en mesure de faire à ce stade. 

Ensuite, toujours selon la recherche, on ne constate pas d'augmentation des cas de cancer du cerveau dans le monde occidental, où le téléphone portable s'est généralisé. Cette affirmation tient compte de tous les paramètres et notamment du vieillissement de la population. 

Un risque de tumeur du coeur ?

Il existe une étude américaine qui rapporte un risque accru de tumeur du coeur, mais cette étude a été faite sur des rats, qui ont pris l'équivalent de 70 ans d'exposition chez l'humain, à des doses supérieures à celles autorisées par la loi. Tout ça pour dire, que quiconque affirme aujourd'hui détenir la vérité est un menteur. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La 5G Téléphonie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants