1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Super Ligue : à quoi ressemblerait cette nouvelle formule ?
2 min de lecture

Super Ligue : à quoi ressemblerait cette nouvelle formule ?

ÉCLAIRAGE - La Super Ligue pourrait voir le jour très prochainement, concurrençant ainsi la Ligue des champions actuelle. Douze grandes écuries du football européen ont déjà intégré le projet.

Le Real Madrid et le FC Barcelone font partie du nouveau projet de Super Ligue
Le Real Madrid et le FC Barcelone font partie du nouveau projet de Super Ligue
Crédit : JAVIER SORIANO / AFP
Super Ligue : à quoi ressemblerait cette nouvelle formule ?
03:22
Nicolas Georgereau

Ils ont mis leurs menaces à exécution. Douze clubs européens ont annoncé la création de leur propre ligue, baptisée "Super Ligue". Le communiqué a été publié dans la nuit de dimanche à lundi. La Ligue des champions ne leur convient plus, ils ont décidé de faire bande à part.

Cette nouvelle coupe d'Europe viendrait concurrencer la compétition actuelle de l'UEFA. Au total, 20 clubs participeraient, dont 15 resteraient permanents. La formule consiste à organiser des phases de groupes, puis des matches allers et retours et ce jusqu'à la finale. Les rencontres se joueraient les mardi, mercredi et jeudi et seraient lancées dès que possible, sans doute aux alentours de 2022 ou 2023.

Les clubs européens les plus puissants sont à la manœuvre. Ils considèrent que l'UEFA n'a pas répondu à leurs attentes ces dernières années en matière de recette. Parmi eux, six clubs anglais, trois espagnols et trois italiens. La présidence du projet a été accordée à Fiorentino Pérez, président du Real Madrid. Pour l'instant, aucune équipe française ni allemande n'intègre ce projet. Elles auraient toutes refusé d'y participer.

Les revenus financiers au cœur du projet

Chaque année, l'UEFA redistribue les recettes de la Ligue des champions aux participants, soit environ 2 milliards d'euros chaque année. Mais les 12 cadors en demandent plus. Ils anticipent deux choses : une éventuelle baisse des droits TV et l'impact de la crise sanitaire. 

À lire aussi

Dans le format Super Ligue, le finaliste disputerait entre 23 et 25 matchs, contre 13 selon la formule actuelle. Ainsi, plus de matches, plus de grosses affiches et donc plus de revenus. Entre 4 et 6 milliards d'euros seraient garantis aux participants.

Les instances européennes réagissent

L'UEFA, l'instance européenne, marche main dans la main avec la FIFA, la fédération internationale. Les deux ne comptent pas reconnaître cette nouvelle entité. Les menaces de sanctions n'ont d'ailleurs pas tardé. Dénonçant un projet "cynique", ils préviennent que les clubs concernés seraient bannis des autres compétitions nationales et mondiales et que les joueurs qui y participeraient, pourraient ne plus être présents en équipe nationale, pour l'Euro ou la Coupe du monde.

Un cap supplémentaire dans l'aboutissement de la Super Ligue vient d'être franchi avec l'annonce faite cette nuit. Mais la levée de boucliers est telle de la part des instances, des fédérations, des États, d'anciennes grandes figures du football, des associations de supporters, qu'il n'est pas sûr du tout que cela aille au bout. C'est un coup de pression énorme pour forcer l'UEFA à revoir sa propre réforme de la Ligue des champions, qui doit intervenir aujourd'hui dans un comité exécutif en Suisse.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/