2 min de lecture Ligue des champions

Real-PSG : deux fois plus de matches pour Paris d'ici au 14 février

ÉCLAIRAGE - Toujours engagé dans toutes les compétitions nationales, Paris jouera en moyenne tous les trois jours avant le 8e de finale aller de Ligue des champions. Avantage ou inconvénient ?

Edinson Cavani entouré par Keylor Navas et Raphaël Varane lors du Real-PSG du 3 novembre 2015 (1-0)
Edinson Cavani entouré par Keylor Navas et Raphaël Varane lors du Real-PSG du 3 novembre 2015 (1-0) Crédit : CURTO DE LA TORRE / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Rennes, Lille, Sochaux (Ligue 2) et Toulouse pour le PSG, Levante et la Real Sociedad pour le Real Madrid. Les deux adversaires lors du choc des 8es de finale de la Ligue des champions, finale avant l'heure pour de nombreux observateurs, n'ont pas tout à fait le programme avant leur match aller le mercredi 14 février (20h45) à Santiago Bernabeu.

Si les quatre rencontres proposées d'ici là aux Parisiens n'ont rien d'effrayantes sur le papier, elles sont donc deux fois plus nombreuses que celles que vont disputer les hommes de Zinédine Zidane. Et toutes auront lieu à l'extérieur, alors que le champion d'Espagne recevra la Real Sociedad trois jours avant la venue du PSG, le dimanche 11 février (17 heures).

Toujours engagé sur quatre tableaux quand son rival est éliminé de sa coupe nationale (il n'y a pas de Coupe de la Ligue en Espagne), Paris va donc poursuivre sur son rythme incessant avant le rendez-vous capital de la Saint-Valentin. Depuis le 7 janvier, le vice-champion de France a déjà disputé sept rencontres en 21 jours. Avec les quatre à venir, cela fera donc 11 en cinq semaines.

À lire aussi
Un verre d'alcool (illustration) football
L'UEFA autorise la vente d'alcool dans les stades

Être compétitif à chaque match, c'est notre meilleure préparation

Unai Emery, entraîneur du PSG
Partager la citation

Coupe de la Ligue (Rennes en demi-finale mardi 30 janvier, victoire 3-2), Coupe de France (Sochaux en 8es mardi 6 février), Ligue 1 (Lille samedi 3 février, Toulouse samedi 10 février) où il compte 11 points d'avance sur son premier poursuivant (Lyon) : le PSG pourrait en théorie faire des impasses. Mais lever le pied serait une erreur selon Unaï Emery. "Être compétitif à chaque match, c'est notre meilleure préparation", insiste le Basque, qui veut tout "jouer et gagner pour la confiance".

Depuis un mois et demi, l'entraîneur parisien gère son effectif différemment, impose des rotations. Depuis un mois et demi, il est aussi confronté à plusieurs blessures. Layvin Kurzawa, Adrien Rabiot, Neymar, Thiago Silva ou encore Kylian Mbappé ont été touchés à des degrés divers. Thiago Motta, lui, est toujours indisponible. La nouvelle recrue Lassana Diarra est donc attendue à un poste crucial, celui de sentinelle devant la défense.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Real Madrid Paris Saint-Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792053961
Real-PSG : deux fois plus de matches pour Paris d'ici au 14 février
Real-PSG : deux fois plus de matches pour Paris d'ici au 14 février
ÉCLAIRAGE - Toujours engagé dans toutes les compétitions nationales, Paris jouera en moyenne tous les trois jours avant le 8e de finale aller de Ligue des champions. Avantage ou inconvénient ?
https://www.rtl.fr/sport/football/real-psg-deux-fois-plus-de-matches-pour-paris-d-ici-au-14-fevrier-7792053961
2018-01-30 19:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yMdeiqLybhiGz9eRx8DvIg/330v220-2/online/image/2018/0130/7792054535_edinson-cavani-entoure-par-keylor-navas-et-raphael-varane-lors-du-real-psg-du-3-novembre-2015-1-0.jpg