2 min de lecture Ligue des champions

PSG : ce que va changer la défaite en finale de Ligue des champions

ÉCLAIRAGE - Battu par le Bayern Munich à Lisbonne dimanche 23 août, le Paris Saint-Germain peut tout de même tirer du positif de son aventure européenne et vite repartir avec un effectif stable.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
PSG : ce que va changer la défaite en finale de Ligue des champions Crédit Image : Manu Fernandez / POOL / AFP | Crédit Média : Nicolas Georgereau | Durée : | Date : La page de l'émission
Studio RTL
Nicolas Georgereau et Gregory Fortune

L'Olympique de Marseille reste donc au moins pour une saison supplémentaire le seul club français à avoir remporté la Ligue des champions, il y a 27 ans. Présent pour la première fois en finale de la compétition reine, dimanche 23 août dans le huis clos de Lisbonne, le Paris Saint-Germain est tombé face au Bayern Munich (1-0).

En dépit de cette défaite, la sixième d'un club battant pavillon bleu-blanc-rouge en sept tentatives, il y a du positif à tirer pour les dirigeants parisiens et les propriétaires qataris. D'abord, la marge pour arriver à la consécration ne semble plus si abyssale qu'il y a un an. Le PSG a été à la hauteur dans ce "Final 8" inédit, dominé en finale, certes, mais globalement au niveau d'une telle confrontation.

Invité de RTL lundi 24 août, le directeur général exécutif de la Ligue de football professionnel, Didier Quillot, estime que "Paris est en train de devenir un grand d'Europe, un très grand d'Europe. Moi je suis convaincu que le Paris Saint-Germain gagnera la Champions League un jour. Souvenez-vous, en 1991, l'Olympique de Marseille a perdu en finale contre Belgrade et puis deux ans après en 1993 ils ont gagné" (contre l'AC Milan, ndlr).

Pas de grands bouleversements à attendre

D'autres exemples peuvent être pris en compte. Celui de Liverpool, battu par le Real Madrid en finale en 2018 avant de revenir sur le toit de l'Europe un an plus tard. Celui du Bayern Munich, défait en finale en 2010 et en 2012 puis de nouveau sacré en 2013. Ou encore celui de Chelsea, peut-être le plus parlant pour ce PSG : enfin une finale en 2008, perdue face à Manchester United, puis la consécration en 2012.

À lire aussi
Morgan Sanson abattu sous les yeux du deuxième buteur du FC Porto Sergio Oliveira, le 25 novembre 2020 à Marseille Ligue des champions
OM-Porto : Marseille battu pour la 13e fois de suite en Ligue des champions, un record

Ces dernières années, plusieurs désillusions ont entraîné de profonds changements dans l'organigramme du PSG. Entraîneurs et directeurs sportifs remerciés, effectif renouvelé. Cette fois, le changement, c'est qu'il n'y en aura qu'à la marge. Paris veut jouer la carte de la stabilité. Sauf improbable retournement de situation, Neymar et Kylian Mbappé vont rempiler pour une quatrième saison dans la capitale. 

L'entraîneur Thomas Tuchel va aussi conserver son poste. Côté renforts, le directeur sportif Leonardo souhaite un latéral droit de haut-niveau (Thilo Kehrer n'a pas convaincu) et un défenseur central pour compenser le départ de Thiago Silva. Le reste dépendra des opportunités.

Près de 100 millions d'euros dans les caisses

Enfin, le nonuple champion de France est assuré de recevoir une bonne centaine de millions d'euros grâce à son parcours européen cette saison. Cette somme va surtout aider à éponger le manque à gagner, lié notamment à l'arrêt de la saison 2019-2020 de Ligue 1 début mars. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants