1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : après l'élimination face à Manchester, place au changement ?
2 min de lecture

PSG : après l'élimination face à Manchester, place au changement ?

ÉCLAIRAGE - Au lendemain d'une élimination précoce en huitième de finales de Ligue des Champions face à Manchester United, c'est tout une stratégie qui est remise en question au Paris Saint Germain.

Kylian Mbappé à terre après la défaite du PSG face à Manchester United le 6 mars 2019
Kylian Mbappé à terre après la défaite du PSG face à Manchester United le 6 mars 2019
Crédit : Martin BUREAU / AFP
PSG : après l'élimination, place au changement ?
00:03:01
Les actualités de 18h - "Gilets jaunes": Macron réfute le terme de "répression"
00:15:58
PSG : après l'élimination, place au changement ?
00:02:55
RTL Soir du 07 mars 2019
00:59:48
Philippe Sanfourche - édité par Quentin Marchal

Quelques minutes après le coup de sifflet final, c'était le trou noir dans le vestiaire parisien, le "black-out" total avec 50 minutes de silence quasi-ininterrompues. Neymar est descendu des tribunes rejoindre ses coéquipiers mais pas un mot de l'entraîneur Thomas Tuchell et du directeur sportif Antero Henrique.

Seul le président Nasser Al-Khelaïfi a fini par prendre la parole, la mâchoire serrée avec des mots durs. Ensuite, le Brésilien Marquinhos se serait proposé pour assumer, seul, les obligations médiatiques.

Les questions structurelles du club, déjà-existantes, ne font que remonter un peu plus violemment à la surface. Thomas Tuchel et Antero Henrique sont en guerre ouverte et ne se parlent plus directement depuis des semaines. Mercredi soir, peu de temps après l'élimination, Nasser Al-Khelaïfi a d'ailleurs parlé de faire une "totale confiance" à son entraîneur pour l'avenir.

Il pourrait être épaulé par Arsène Wenger, l'ancien entraîneur emblématique d'Arsenal, qui s'entend très bien avec l'Allemand et est régulièrement sondé par le Qatar. Cela peut s'avérer primordial à une heure où la stratégie qatarie est contestée.

Un départ du groupe QSI est peu probable

À écouter aussi

"Dream bigger" est le fameux slogan du Paris Saint-Germain et il fonctionne bien puisque la marque Paris est ultra-optimisée, les contrats de marketing et sponsoring se multiplient jusqu'à faire des envieux parmi les plus grands clubs au monde.

Sauf que sur le terrain, l'entité club ne répond pas. Au pied du mur, la pression y prend le dessus, le fluide n'est pas bon et la dynamique, pourtant très bonne après sa victoire à Old Trafford (0-2) a fini par s'effondrer. 

Si des changements sont à prévoir, un départ de la direction quatarie reste peu probable. Son but reste d’inscrire leur pays tout entier, en vue de la Coupe du Monde 2022 qu'il organise, dans un projet de très haut-niveau au quotidien. Le président parisien est d'ailleurs dans les grandes instances du football européen, patron du groupe Bein Média.

Après la "remontada" subie face à Barcelone en 2017, le PSG s'était dans la foulée attaché les services de Neymar et de Kylian Mbappé. Mais difficile cette fois de répondre sur le marché des transferts. Le choix d'un nouveau directeur sportif, capable de dénicher des jeunes prometteurs comme le faisait Leonardo il y a quelques années, est donc plus que jamais d'actualité. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/