1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Messi au PSG : "La juxtaposition de stars n'a jamais fait une équipe qui gagne tout", dit Verdez
2 min de lecture

Messi au PSG : "La juxtaposition de stars n'a jamais fait une équipe qui gagne tout", dit Verdez

DÉBAT - Gilles Verdez et Philippe Sanfourche reviennent sur l'arrivée de Messi et des autres recrues au PSG. Ces individualités ne vont-elles pas causer du tort à l'équipe ?

Lionel Messi salue ses fans parisiens depuis le balcon de son hôtel au Royal Monceau
Lionel Messi salue ses fans parisiens depuis le balcon de son hôtel au Royal Monceau
Crédit : Sameer Al-DOUMY / AFP
Messi au PSG : "la juxtaposition de stars n'a jamais fait une équipe qui gagne tout" pour Verdez
10:31
Messi au PSG : Philippe Sanfourche et Gilles Verdez analysent ce transfert hors norme
10:31
Jérôme Florin & Philippe Sanfourche - édité par Nicolas Barreiro

Les nouvelles recrues sont de bon augure pour le Paris Saint-Germain. Avec l'arrivée de Lionel Messi mais aussi de Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma ou Achraf Hakimi, il semblerait qu'aucune équipe ne puisse tenir tête à une telle pléiade de grands joueurs. Mais toutes ces superstars suffiront-elles pour tout rafler dans les années à venir ?

Selon Gilles Verdez, invité sur RTL, "le plus dur commence". La signature de Messi semble être une opportunité en or mais "la juxtaposition de stars n'a jamais fait une équipe qui gagne tout", rappelle-t-il, s'attendant à "une guerre des égos". Face à de si fortes individualités, Pochettino sera dépassé", prévoit Philippe Sanfourche, journaliste sportif chez RTL. "Qui dit talents individuels dit ambitions individuelles. L'addition des ambitions individuelles ne fait pas une ambition collective, sauf quand la magie prend".

Et la magie a déjà pris à de nombreuses reprises dans le football. On peut noter le trio de choc du FC Barcelone, Messi, Suarez et Neymar. D'autres fois, les ingrédients étaient présents mais la recette n'était pas la bonne comme le Real Madrid du début des années 2000, armés de leurs Galactiques, qui "gagnaient mais n'ont pas non plus régné sur la planète football" selon Gilles Verdez, malgré trois Ligues des champions remportées.

Une équipe complète

Une différence subsiste toutefois entre les Galactiques de Zidane, Figo ou Ronaldo et le Paris Saint-Germain actuel, "derrière c'était plus faible, il n'y avait pas eu le même investissement dans le recrutement sur toutes les lignes de l'équipe et notamment en défense", se rappelle Philippe Sanfourche, "là on voit que le PSG a fait feu de tout bois pendant cet été et on a des joueurs exceptionnels. À tous les postes le Paris Saint-Germain s'est renforcé".

À lire aussi

Désormais, le club parisien est obligé de remplir son objectif, remporter la Ligue des champions et "il ne sera jugé que là-dessus". Le tirage au sort de la compétition est prévu le jeudi 26 août et la première journée le 14 septembre. Nul doute que Lionel Messi aura disputé au moins une rencontre avec sa nouvelle équipe avant le début de la Ligue des champions.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/