1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Incidents au Stade de France : 30.000 à 40.000 faux billets, est-ce techniquement possible ?
2 min de lecture

Incidents au Stade de France : 30.000 à 40.000 faux billets, est-ce techniquement possible ?

INVITÉ RTL - Le spécialiste en cybersécurité Damien Bancal estime que le chiffre avancé par le gouvernement est "malheureusement plausible" pour un événement à dimension planétaire.

Les spectateurs de la finale de la Ligue des champions bloqués à l'entrée du Stade de France samedi 28 mai 2022
Les spectateurs de la finale de la Ligue des champions bloqués à l'entrée du Stade de France samedi 28 mai 2022
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Incidents au Stade de France : 30.000 à 40.000 faux billets, est-ce techniquement possible ?
00:06:28
Amandine Bégot & Pascal Praud - édité par Benjamin Hue

Coup d'envoi retardé de 30 minutes, des milliers de spectateurs bloqués à l'entrée du stade, usage de gaz lacrymogène, des vols et agressions de supporters à l'issue du coup de sifflet final... La France est dans l'oeil du cyclone pour son organisation chaotique de la finale de la Ligue des champions au Stade de France, samedi. 

Pour les autorités, le fiasco trouve son origine dans une fraude massive aux faux billets des supporters de Liverpool. Selon un rapport réalisé par la préfecture de police de Paris après la rencontre, entre 30.000 et 40.000 fans britanniques munis de faux tickets se seraient présentés aux portes du Stade de France, en plus des 22.000 supporters autorisés, faisant dérailler le dispositif de sécurité. Un chiffre colossal, et difficilement vérifiable, qui se retrouve désormais au centre de la communication du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Invité de RTL midi, ce mardi 31 mai, le spécialiste en cybersécurité Damien Bancal estime que ce chiffre est "malheureusement plausible". "Pour tous ces rendez-vous sportifs ou culturels planétaires, vous avez des vendeurs à la sauvette. On trouve aussi sur Internet des vendeurs qui passent par WhatsApp et des réseaux sociaux pour proposer des bons plans, des places VIP à des prix défiants toute concurrence. Les gens tombent dans le piège, ils pensent acheter sciemment un ticket revendu par une personne ou un contrefacteur. Et puis il y a aussi les adeptes de la photocopie", énumère le spécialiste.

"Il ne faut pas oublier qu'il y a eu une demande de plus d'un million de personnes souhaitant acheter un billet" avant le tirage au sort permettant d'accéder au processus de vente officiel de l'UEFA, souligne Damien Bancal. "On se retrouve avec des contrevenants qui se disent qu'il y a de l'argent à se faire et des billets à vendre sous n'importe quelle forme". 

Qui se cache derrière cette fraude massive ?

À écouter aussi

Quel est le profil de ces faussaires ? "On a vraiment de tout. À la fois des professionnels de la contrefaçon, des gens vraiment entraînés et qui ont compris qu'il y avait un business pouvant même être conduit depuis son salon de l'autre côté de la planète. Après, il y a les vendeurs à la sauvette, dans la rue. Combien de fans de football arrivent dans un pays devant le stade en se disant qu'ils vont pouvoir y aller en tombant sur un vendeur qui ne peut pas assister à l'événement. Regardez devant les salles de concert. C'est l'occasion qui fait le larron. Il y a une éducation à faire auprès des gens", explique le spécialiste.

Enfin, Damien Bancal estime que la généralisation de la billetterie électronique, souhaitée par Gérald Darmanin qui a fustigé le recours aux billets imprimés par les supports de Liverpool, est "une solution mais pas la solution". "Qu'est-ce qui va empêcher une personne malveillante de faire une copie de son billet numérique pour le revendre ?", s'interroge-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/