1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. DEBAT - Incidents au Stade de France : l'image de la France en sera-t-elle dégradée ?
1 min de lecture

DEBAT - Incidents au Stade de France : l'image de la France en sera-t-elle dégradée ?

Après les incidents survenus samedi 28 mai au Stade de France, les capacités de l'Hexagone à gérer l'ordre public et l'organisation de grands événements sont remises en question. Est-ce justifié ?

Des débordements dans l'enceinte du Stade de France le samedi 28 mai 2022
Des débordements dans l'enceinte du Stade de France le samedi 28 mai 2022
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Incidents au Stade de France : "cela va laisser des traces", estime Philippe Moreau-Chevrolet
00:08:43
Incidents au Stade de France : "cela va laisser des traces", estime Philippe Moreau-Chevrolet
00:08:43
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Florine Boukhelifa

Trois jours après les incidents, la colère ne retombe pas. Les scènes de chaos au Stade de France samedi dernier pour la finale de la Ligue des champions ont largement fait le tour du monde et risquent de ternir l'image du pays sur le long terme.

Face à la réaction des autorités françaises, Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste en communication et enseignant à Sciences Po, a l'impression qu'il "n'y a pas de volonté de résoudre la crise ou d'essayer de comprendre ce qu'il s'est passé, mais plus de se protéger et d'ouvrir le parapluie". Une mauvaise stratégie, selon le spécialiste en communication. "On peut attendre que cela passe, c'est probablement le calcul, mais cela va laisser des traces", assure-t-il au micro de RTL.

"Heureusement que la large majorité des supporters bloqués s'est bien comportée, sinon on aurait pu avoir une situation plus grave que celle qu'on a vécu", ajoute de son côté l'ancien rugbyman Pierre Rabadan. Cet adjoint à la mairie de Paris en charge du sport, des Jeux Olympiques et de la Seine estime alors qu'il y a eu "un très gros problème d'approche" et que le "dispositif global n'était pas adapté à un public si nombreux".

Un constat partagée par la presse internationale. Selon elle, la France "a un problème avec l'ordre public", explique Philippe Moreau-Chevrolet. "Pendant longtemps, on avait une vraie compétence en matière de gestion de l'ordre, mais il semblerait qu'on l'ait perdu", poursuit-il, évoquant, outre les incidents du Stade de France, la crise des gilets jaunes, elle aussi attentivement suivie par les médias étrangers.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire