1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Incidents au Stade de France : comment les stewards se sont retrouvés submergés
1 min de lecture

Incidents au Stade de France : comment les stewards se sont retrouvés submergés

ÉCLAIRAGE - Les agents de sécurité du Stade de France se sont retrouvés face à une sacrée pagaille, samedi 28 mai, lors de la finale de la Ligue des champions. Les ennuis auraient commencé aux envions de 18h.

Le coup d'envoi de la finale de Ligue des champions a été reporté à deux reprises, samedi 28 mai 2022 au Stade de France
Le coup d'envoi de la finale de Ligue des champions a été reporté à deux reprises, samedi 28 mai 2022 au Stade de France
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Incidents au Stade de France : comment les stewards se sont retrouvés submergés
00:01:44
Christian Ollivier - édité par Gregory Fortune

1.800 vigiles et stewards ont été réquisitionnés pour la finale de la Ligue des champions au Stade de France, samedi 28 mai. À titre de comparaison, ils seront 1.200 vendredi 3 juin (20h45) pour la rencontre de Ligue des Nations France-Danemark. Plusieurs opérateurs occupent le marché de la sécurité de l'enceinte dyonisienne. La rémunération est au smic horaire, plus une prime de risques. De grandes difficultés de recrutement apparaissent.

Selon un patron de ces sociétés, préférant conserver l'anonymat, les ennuis ont commencé aux envions de 18h, sur le premier filtrage à la sortie du RER. À cet endroit, notre source estime à un sur quatre le taux de faux billets, et selon son calcul avec remontée d'informations personnelles à entre 10.000 et 15.000 tickets non valables contre les 30.000 à 40.000 annoncés par les pouvoirs publics.

Deux offres étaient proposées, le M'Ticket via l'application de l'UEFA et la version papier, majoritairement présentée par les supporters de Liverpool et mise en cause par les autorités. Les billets étaient scannés grâce à un stylo révélateur sur le code barre : si une petite lumière apparait, tout est bon. Dans le cas contraire, c'est un faux.

C'est lors de ce pré-filtrage qu'ont éclaté les premières tensions. La foule a grossi, une brèche s'est ouverte. Des appels radios ont alors raisonné, sollicitant d'urgence des renforts de police et de vigiles, avec pour effet de diminuer les effectifs présents sur le parvis du Stade de France, là ou les scènes de chaos se sont succédées.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire