1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Incidents au Stade de France : "70% des billets papiers étaient faux lors des pré-filtrages", affirme Darmanin
2 min de lecture

Incidents au Stade de France : "70% des billets papiers étaient faux lors des pré-filtrages", affirme Darmanin

Le ministre de l'Intérieur a confirmé qu'une grande partie des supporters venus assister à la finale de la Ligue des champions samedi au Stade de France étaient munis de faux billets.

Amélie Oudéa-Castéra et Gérald Darmanin le 30 mai 2022
Amélie Oudéa-Castéra et Gérald Darmanin le 30 mai 2022
Crédit : THOMAS COEX / AFP
William Vuillez & AFP

Deux jours après le fiasco en marge de la finale de la Ligue des champions ce samedi soir au Stade de France, le gouvernement pointe la responsabilité des supporters britanniques. Des milliers d'entre-deux n'ont pas pu accéder au Stade samedi soir pour assister au match entre Liverpool et le Real Madrid. Les organisateurs de la finale de Ligue des champions, la police et les autorités locales se sont réunis ce lundi 30 mai à 11h, pour "cerner les dysfonctionnements". 

Réunion à la suite de laquelle le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a pris la parole pour dénoncer une "fraude massive, industrielle et organisée de faux billets". "30.000 à 40.000 supporters anglais se sont retrouvés au Stade de France, soit sans billet soit avec des billets falsifiés", a-t-il ajouté devant la presse, précisant que "70% des billets papiers étaient faux lors des pré-filtrages". À 21h00, l'heure prévue pour le coup d'envoi finalement retardé de la rencontre entre Liverpool et le Real Madrid, "97% des supporters espagnols étaient présents dans leurs tribunes" contre "50% seulement des supporteurs britanniques", a encore dit le ministre de l'Intérieur.

Gérald Darmanin a défendu le dispositif mis en place par la préfecture de police de Paris pour sécuriser la finale. "Pour avoir été sur place, sans les décisions prises par la police et le préfet, il y aurait eu des morts", a-t-il dit en apportant "tout son soutien" au préfet Didier Lallement, dont les méthodes de maintien de l'ordre font l'objet de nombreuses critiques.

L'UEFA également responsable ?

Le ministre a par ailleurs indiqué que "2.700 billets n'avaient pas été activés" sur les 79.000 vendus. La ministre des Sports a ajouté qu'il y aurait une "compensation" pour les détenteurs de ces billets. Plus tôt ce lundi, la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra a pointé du doigt sur RTL la responsabilité de l'UEFA. "Ils ont accepté qu'ils n'y ait pas un recours exclusif à l'application mobile, qui aurait permis qu'il y ait des billets infalsifiables. Le club de Liverpool a demandé qu'il n'y ait pas l'utilisation de cette application mobile. L'UEFA a accepté et donc créé un circuit de billets papiers, qui a créé des débordements. On a absolument besoin de savoir ce qui s'est passé", a expliqué la ministre. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/