1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Euro 2021 : sans Lucas Digne et Lucas Hernandez, qui pourrait jouer arrière-gauche ?
2 min de lecture

Euro 2021 : sans Lucas Digne et Lucas Hernandez, qui pourrait jouer arrière-gauche ?

Didier Deschamps va faire face à un véritable casse-tête au moment de composer son 11 de départ contre la Suisse, le lundi 28 juin (21h), après les blessures de ses deux latéraux.

Lucas Hernandez et Didier Deschamps à Munich le 15 juin 2021
Lucas Hernandez et Didier Deschamps à Munich le 15 juin 2021
Crédit : FRANCK FIFE / POOL / AFP
Victor Goury-Laffont

La France a payé sa qualification au prix fort. Les Bleus ont obtenu leur 1ère place dans le "groupe de la mort", devant l'Allemagne, le Portugal et la Hongrie après leur match nul contre le Portugal (2-2) ce mercredi 23 juin, mais ont perdu deux joueurs au passage. Didier Deschamps a dû sortir, sur blessure, Lucas Hernandez à la mi-temps puis son remplaçant, Lucas Digne, à la 52e minute de jeu. Manque de chance, il s'agit des deux seuls arrières-gauche du groupe français.

Dans l'urgence, le sélectionneur français a fait rentrer Adrien Rabiot comme latéral. Une position totalement inédite et une polyvalence nouvelle pour le Turinois qui, jadis, rechignait à l'idée de jouer milieu défensif plutôt que milieu relayeur.

L'ancien joueur du PSG devra-t-il s'habituer à ce poste d'icI lundi prochain, pour le 8e de finale contre la Suisse ? Tout dépendra du temps de rétablissement des deux blessés. Pour Lucas Digne, un retour s'annonce improbable. Après le match, Didier Deschamps a parlé d'une "blessure musculaire, à l'ischio". "Ce n'est pas bon signe", a-t-il concédé. 

Du côté de Lucas Hernandez, l'incertitude domine. Le joueur du Bayern Munich était déjà gêné par son genou lors de la préparation des Bleus. L'équipe de France pourrait donner des détails supplémentaires sur sa condition dans les jours à venir.

Kimpembe, Dubois et Tolisso déjà alignés à ce poste

À lire aussi

"Il est aussi capable de jouer arrière gauche, c'est aussi plutôt une bonne chose", a expliqué Didier Deschamps, au sujet d'Adrien Rabiot, après la rencontre contre le Portugal. D'autres ont cependant plus d'expérience dans ce rôle. Presnel Kimpembe a été formé comme arrière-gauche dans les équipes jeunes du PSG. Le Parisien pourrait être replacé sur le côté et suppléé par Kurt Zouma ou Jules Koundé en défense centrale, au risque cependant de déstabiliser l'équilibre défensif français.

Les autres possibilités sont limitées. Le sélectionneur français peut lancer Corentin Tolisso, joueur particulièrement polyvalent et qui a déjà joué quelques matchs en tant qu'arrière-gauche en 2013 et 2014 avec l'Olympique Lyonnais. Il pourrait aussi aligner Léo Dubois, qui dépanne également de temps en temps à ce poste avec l'OL, mais joue normalement du côté droit de la défense. Ces deux joueurs présentent d'ailleurs l'inconvénient d'être des droitiers.

Les 40 minutes de jeu tout à fait satisfaisantes d'Adrien Rabiot à ce poste face au Portugal pourraient suffire à convaincre le staff des Bleus. Celui-ci doit cependant espérer récupérer au moins l'un de ses latéraux avant la fin du tournoi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/