1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Euro 2016 : les 3 raisons pour lesquelles les Bleus n'iront pas au bout
3 min de lecture

Euro 2016 : les 3 raisons pour lesquelles les Bleus n'iront pas au bout

DÉCRYPTAGE - L'équipe de France est certes qualifiée pour les huitièmes de finale de l'Euro 2016, mais elle montre des lacunes qui pourraient être rédhibitoires dans l'optique d'une victoire finale.

L'équipe de France face à l'Albanie le 16 juin 2016
L'équipe de France face à l'Albanie le 16 juin 2016
Crédit : Sipa
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

Si les Bleus sont couronnés champions d'Europe le 10 juillet au Stade de France, la joie des supporters devrait déborder dans les rues et places à travers la France, avec chants et drapeaux. Une fête collective et une descente des Champs-Elysées souhaitées par tout le monde mais auxquelles on a du mal à croire après deux matches dans cet Euro 2016. Sans insulter l'avenir, on imagine mal aujourd'hui ces Bleus-là passer sur le corps de toutes les nations qu'ils trouveront sur leur chemin, bien que le tableau s'annonce clément (ou presque) jusqu'en demi-finale

Une défense peu sereine, un jeu encore au mieux imparfait voire embryonnaire et une réussite qui ne suivra pas éternellement Didier Deschamps et l'équipe de France. Les arguments rationnels ou non sont nombreux pour ne pas pronostiquer une présence des Bleus sur l'estrade au moment de soulever la coupe Henri Delaunay. 

1. Une défense pas imperméable

Certes la charnière centrale manque de rodage. Adil Rami et Laurent Koscielny n'ont que peu de matches en commun et leurs automatismes demandent encore du travail. Mais les Bleus n'ont pas le temps et les réglages doivent se faire pendant la compétition. La défense souffre donc dans son axe mais aussi sur les côtés, avec un Evra de plus en plus inquiétant dans son dos et dans les duels, et un Bacary Sagna inconstant. Le milieu de terrain ne pourra pas toujours écoper les incursions adverses et des équipes plus fortes mettront les Bleus en difficulté.

2. Le calendrier va forcément se corser

Car croiser de grosses cylindrées, l'équipe de France ne pourra pas toujours y échapper. Si aucun gros score n'a été enregistré dans cet Euro 2016, certaines équipes ont montré une belle maîtrise technique collective. L'Allemagne, l'Espagne et l'Italie ont fait une superbe impression. La Croatie a montré une fluidité et un talent que n'ont pas les adversaires des Bleus dans la poule A

À lire aussi

Après avoir vu la Suissel'Albanie et la Roumanie deux fois, leur relative faiblesse n'est pas un fantasme. Pourtant les Bleus ont été inquiétés par les deux supposées plus faibles équipes. Si tout se passe comme prévu, la France devrait affronter un premier écueil en affrontant l'Angleterre en quart de finale si elle termine deuxième de son groupe. Ce serait ensuite l'Allemagne ou l'Italie en demi-finale. Plus que compliqué. 

3. Il manque un patron pendant le match

Il ne s'agit pas de remettre en cause Didier Deschamps, qui assume complètement son rôle de général de cette équipe. Mais au fil des mois (années) il ressort un manque de leader sur le terrain, en plein match, au moment où il faudrait remobiliser des troupes en pleine action. Un rôle qu'avait Didier Deschamps à son époque, qu'a un Daniele De Rossi avec l'Italie ou Sergio Ramos avec l'Espagne. La jeune équipe de France manque de patron, et Lloris qui est un capitaine exemplaire n'est pas un "aboyeur". Quant à Patrice Evra, il est plus préoccupé par son propre jeu défaillant que par un rôle de relais de l'entraîneur sur le terrain. Si les Bleus doivent attendre la mi-temps pour avoir un recadrage et des ajustements, ce pourrait être trop tard. 

Sondage
Euro : le jeu de l’équipe de France vous inquiète-t-il ?*
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.