2 min de lecture Mondial féminin

Coupe du Monde féminine 2019 : la France termine en tête de son groupe

COMPTE-RENDU - Les Bleues terminent la phase de poules sur un court succès (1-0) face au Nigeria grâce à un penalty de Wendie Renard transformé en deux temps, lundi 17 juin à Rennes.

Amandine Henry et Wendie Renard le 17 juin 2019 à Rennes
Amandine Henry et Wendie Renard le 17 juin 2019 à Rennes Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

C'est déjà une première réussite pour l'équipe de France dans ce Mondial 2019 organisé pour la première fois sur son sol : lors de leurs trois précédentes participations à la phase finale de la Coupe du Monde, jamais les Bleues n'avaient réalisé le carton plein. Lundi 17 juin, elles ont ajouté à Rennes une troisième victoire en battant le Nigeria (1-0) après celles acquises face à la Corée du Sud (4-0) et à la Norvège (2-1).

Avec 9 points, les joueuses de Corinne Diacre terminent à la 1re place du groupe A devant les Norvégiennes (6), les Nigérianes (3) et les Sud-Coréennes (0). Elles joueront leur 8e de finale dimanche 23 juin (21h) au Havre face à un 3e de groupe, le C, le D ou le E. A priori, ce pourrait être le Brésil (en ballottage avec 'Australie dans le groupe C).

En ligne de mire, il y a aussi et surtout un quart de finale théorique face aux États-Unis le vendredi 28 juin (21h) au Parc des Princes. Il faut d'abord que les Américaines ne perdent pas contre la Suède jeudi 20 juin (21h) et qu'elles battent ensuite l'Espagne, le 2e du groupe B, lundi 24 juin (18h).

Quatre changements

Dans l'immédiat, les Bleues ont six jours pour se reposer et tirer les enseignements de ce premier tour. Au Rhoazon Park, elles ont été tenues en échec pendant près de 80 minutes par des Nigérianes solides en défense, très loin du niveau affiché lors du match amical d'avril 2018 perdu 8-0 au Mans.

À lire aussi
Le journaliste de Fox News a été entouré d'anti-Trump Mondial féminin
VIDÉO - Coupe du Monde : un reporter de Fox News se retrouve entouré d'anti-Trump

Alors que la France était déjà assurée de sa qualification pour les 8es avant ce dernier match de poules et qu'un  nul lui suffisait pour terminer 1re, la sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre a procédé à quatre changements par rapport à son derbier 11 de départ. Eve Perisset, Charlotte Bilbault, Viviane Asseyi et Delphine Cascarino ont pris le relais de Marion Torrent, Elise Bussaglia, Eugénie Le Sommer et Kadidiatou Diani.

Renard en deux temps

Les Bleues s'en sont finalement sorties au terme d'un scénario rocambolesque. Après une faute contre Viviane Asseyi et le recours à la vidéo, l'arbitre a sorti le rouge contre Ngozi Ebere et sifflé un premier penalty, raté par Wendie Renard mais donné à retirer dans la foulée, encore grâce à la VAR, en reprochant à la gardienne d'être sortie trop tôt sur la tentative initiale de la défenseure française.

Renard a cette fois marqué son 23e but en sélection et soufflé un grand coup, après 79 minutes sans parvenir à trouver la faille malgré une nette possession de balle dans le camp des Nigérianes. Gaëtane Thiney a notamment trop ouvert son pied gauche à la 58e minute malgré un service de Delphine Cascarino.  

En première période, aucune tentatives n'a trouvé le cadre : frappe de Viviane Asseyi (11e), tête au-dessus de Valérie Gauvin (14e) reprise de volée d'Amandine Henry (17e). Au retour des vestiaires il y a encore eu les têtes non cadrées de Renard (57e) ou la frappe qui s'envole de Charlotte Bilbaut (50e). Corinne Diacre à même dû se résoudre à faire rentrer Eugenie Le Sommer et Kadidiatou Diani dès la 63e minute.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial féminin Coupe du Monde Équipe de France féminine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants