2 min de lecture Rugby

XV de France : les coulisses du lendemain d'un énième naufrage

Balayée par l'Irlande (26-14) ce dimanche 10 mars à Dublin, la France est plus que jamais cantonnée au rang de faire-valoir dans ce Tournoi des VI Nations.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
XV de France : les coulisses du lendemain d'un énième naufrage Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jean-Michel Rascol
Jean-Michel Rascol et Quentin Marchal

Une marée verte s'est abattue sur les Bleus ce dimanche 10 mars à l'Aviva Stadium de Dublin. Dominé dans tous les compartiments du jeu, le XV de France n'a jamais existé face à l'Irlande et s'est incliné logiquement (26-14). L’entraîneur du XV du Trèfle Joe Schmidt s'est même permis de faire souffler un tiers de son effectif en le remplaçant, de façon précoce, à l'heure de jeu. Sans doute avait-il déjà la tête au Pays de Galles, que l'Irlande affronte lors de la dernière journée, pour une éventuelle victoire finale.

Longtemps "fanny", les coéquipiers de Guilhem Guirado ont attendu les cinq dernières minutes pour inscrire leurs premiers points, avec deux essais signés Yohann Huget (76e) et Camille Chat (80e). À l'arrivée, le score est finalement peu révélateur de la classe d'écart qu'il y avait entre les deux équipes sur le terrain. En l'espace de 5 minutes, les Bleus se sont surtout évité la pire défaite de leur histoire face à l'Irlande qui date de...1913 où le tableau d'affichage affichait 24-0 au coup de sifflet final.

On peut même se demander si le staff du XV de France n'avait pas anticipé ce mauvais résultat en ayant pris la décision de rester à Dublin, avant même le début de la compétition, pour préparer son match face à l'Italie samedi prochain (13h30).

Des entraînements sur un terrain de football local

Jacques Brunel et ses joueurs restent donc en stage sur le sol irlandais jusqu'à ce jeudi 14 mars avant de s'envoler directement vers Rome. Les Bleus se trouvent à l'hôtel Merrion, un cinq étoiles en plein centre-ville de Dublin, avec des restaurants et boutiques juste à côté.

À lire aussi
Charles Ollivon avec le XV de France le 20 octobre 2019 à Oita rugby
Tournoi des VI Nations 2020 : le calendrier complet du XV de France

On a l'habitude de dire qu'après une cuisante défaite, un joueur préfère rentrer au pays et retrouver un cadre où il peut reprendre ses marques. Ce n'est donc pas le cas des Bleus qui s'isolent pour ruminer. Les entraînements de la semaine sont prévus sur le terrain de football d'un club local, bien loin des installations modernes de Marcoussis.

Une victoire sinon rien face à l'Italie

Après sa défaite, l'équipe de France joue à cache-cache avec les journalistes avec un programme sans cesse modifié. Après que le point presse de ce matin a été annulé, les joueurs devraient s'exprimer ce mardi 12 mars et l'annonce de l'équipe titulaire devrait se faire deux jours plus tard.

Rester en Irlande leur permet d'éviter le regard noir des supporters et les flots de critiques et de préparer au mieux leur fin de compétition, après une défaite cruelle face au Pays de Galles (19-24), une humiliation à Twickenham contre l'Angleterre (44-8) et un sursaut d'orgueil, à domicile, face à l'Écosse (27-10).

Pas invité à jouer les premiers rôles depuis près d'une décennie avec un seul podium sur les sept dernières éditions, le XV de France est d'ores et déjà assuré de finir, au mieux, quatrième. Il faudra pour cela battre l'Italie, qui n'a pas remporté le moindre match dans le Tournoi depuis 2015, avec une série en cours de 21 défaites consécutives. Tout autre résultat qu'une victoire serait donc une humiliation pour les hommes de Jacques Brunel. Une de plus. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rugby XV de France Irlande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants