2 min de lecture Cyclisme

Vuelta 2020 : découvrez le parcours et les 18 étapes

INFOGRAPHIE - Le 75e tour d'Espagne cycliste s'est élancé mardi 20 octobre de Irun, au Pays Basque. Arrivée prévue à Madrid le dimanche 8 octobre.

Le peloton du Tour d'Espagne entre Avila et Toledo le 13 septembre 2019
Le peloton du Tour d'Espagne entre Avila et Toledo le 13 septembre 2019 Crédit : OSCAR DEL POZO / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Entre menace du coronavirus et de la neige, et alors que le Tour d'Italie est parallèlement entré dans sa troisième et dernière semaine de course le 75e Tour d'Espagne s'est élancé de Irun, mardi 20 octobre. Au programme, non pas 21 étapes comme le veut la tradition mais 18 sur un parcours de 2.846,9 km.

À la situation sanitaire incertaine, illustrée par le quasi bouclage de Madrid, où la Vuelta doit se conclure le dimanche 8 novembre, est donc venue s'ajouter l'inquiétude pour la météo. Reporté de deux mois et raccourci de ses trois étapes initiales prévues aux Pays-Bas en raison de la pandémie, l'épreuve tremble déjà de froid. 

À une semaine du grand départ, la neige a ainsi recouvert le Tourmalet (2.115 m d'altitude), théâtre théorique de l'arrivée de la 6e étape dimanche et premier moment de vérité de cette Vuelta. De quoi épaissir le brouillard autour de la dernière course de trois semaines de l'année. 

Vuleta 2020 : le parcours
Vuleta 2020 : le parcours Crédit : JEAN-MICHEL CORNU, ROMAIN ALLIMANT / AFP

Roglic avec Dumoulin, Carapaz avec Froome

Le Giro a perdu deux de ses favoris, Simon Yates et Steven Kruijswijk, sur tests positifs à la Covid-19, et par précaution, leurs équipes se sont retirées. Une situation à laquelle doit se préparer le Tour d'Espagne. Pour éviter les risques, neuf ascensions seront interdites au public, dont les sept arrivées au sommet. 

À lire aussi
Christian Prudhomme à Nice le 19 août 2020 cyclisme
Tour de France 2021 : Prudhomme explique pourquoi il y aura moins de montagne

Principal favori de cette édition, le tenant du titre Primoz Roglic. Mais le champion de Slovénie, déchu du maillot jaune à la veille de l'arrivée du Tour de France à Paris après 11 jours dans la position de leader, a un douloureux souvenir à reléguer dans la cave de ses pensées. 

Pour contrer son équipe Jumbo, qui aligne également Sepp Kuss, George Bennett, et Tom Dumoulin, la formation Ineos (ex Sky) compte sur le lauréat du Giro 2019, le Colombien Richard Carapaz, accompagné de l'homme aux quatre Tours de France, Chris Froome, qui dispute sa dernière course sous le maillot de l'équipe britannique. 

Consolation pour Pinot ?

Au-delà du duel Jumbo-Ineos, l'étonnant russe Alexandr Vlasov (24 ans) peut créer la sensation dans une Vuelta habituée aux vainqueurs inattendus (Fabio Aru en 2015, Christopher Horner en 2013). À domicile, la Movistar a une carte à jouer avec son leader espagnol Enric Mas, surprenant 5e du Tour de France, qui sera épaulé par le vétéran Alejandro Valverde (40 ans). 

Et si la Vuelta doit tourner à la consolante de la Grande boucle, pourquoi ne pas imaginer Thibaut Pinot s'illustrer, après la déception du Tour, où une chute dès le premier jour a ruiné ses ambitions. Il ne faudra pas de retard à l'allumage. Une arrivée au sommet ouvre le Tour d'Espagne avec une montée finale de 5,3 km à 7,7% de pente moyenne à Eibar dès la 1re étape. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Espagne Vuelta
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants