1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France : les soupçons de dopage en baisse mais encore très présents chez les Français
2 min de lecture

Tour de France : les soupçons de dopage en baisse mais encore très présents chez les Français

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour Keneo et RTL porte dimanche 26 juin sur la 109e édition de la Grande Boucle, qui s'élancera vendredi 1er juillet de Copenahgue, au Danemark.

De gauche à droite, Richard Carapaz, Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar le 14 juillet 2021 sur le Tour de France
De gauche à droite, Richard Carapaz, Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar le 14 juillet 2021 sur le Tour de France
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Près de un Français sur deux (49%) compte suivre cette année le Tour de France (vendredi 1er-dimanche 24 juillet), un intérêt qui s’améliore encore légèrement cette année (46% en 2020, 48% en 2021. Largement qualifiée de populaire (87%), festif (72%) et spectaculaire (62%), la Grande Boucle est moins associé au dopage qu'il y a six ans (-14 points
depuis 2016), mais ce sentiment reste toujours largement majoritaire (68%).

Double vainqueur sortant à seulement 23 ans, le Slovène Tadej Pogacar arrive de loin en tête des candidats à la victoire finale selon les amateurs de cyclisme (31%). Suivent son compatriote Primoz Roglic (13%), le Colombien Nairo Quintana (9%), le Britannique Geraint Thomas, le Colombien Daniel Martinez et le Français David Gaudu (7%).

Enfin, 60% des amateurs de cyclisme souhaitent que Julian Alaphilippe et Romain Bardet se concentrent sur le classement général (60%), sont partagés sur le cas Thibaut Pinot
(50%) et pensent que David Gaudu (60%), Guillaume Martin (62%), Warren Barguil (61%) et Pierre Latour (68%) doivent se concentrer sur les victoires d’étapes.

Voici les principaux enseignements du dernier sondage réalisé par Odoxa pour Keneo et RTL. L'enquête a été réalisée selon la méthode des quotas sur internet les mercredi 22 et jeudi 23 juin 2022 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 373 amateurs de cyclisme.

Le spectre du dopage plane toujours

À lire aussi

Si le Tour de France séduit toujours autant les Françaises et les Français, c’est parce qu’ils en ont une très bonne image. 87% d’entre eux le qualifient de populaire, 72% estiment que l'événement est festif et 62% qu’il est spectaculaire

Il incarne aussi des valeurs positives à leurs yeux (61%) et, cerise sur le gâteau, il est positif pour le tourisme en France selon 81% des Français. Rappelons d’ailleurs que pour bon nombre des sondés, le Tour dépasse le cadre du cyclisme. En 2019, 41% déclaraient que pour eux, c’est avant tout l’occasion d’admirer les paysages et le patrimoine français.

Mais la Grande Boucle n’est pas associée qu’à des valeurs positives. 59% des Français considèrent que c’est un évènement trop "marketing". Et évidemment, le dopage n’est jamais très éloigné. L’affaire Festina en 1998 et les titres retirés à Lance Armstrong (1999-2005) ont profondément marqué le public français. À la veille du départ de l’édition 2022, 68% de nos concitoyens l’associent toujours au dopage. Ce sentiment s’amenuise néanmoins au fur et à mesure du temps. En 2016, ils étaient encore 82%.

Tour de France : le spectre du dopage plane toujours
Tour de France : le spectre du dopage plane toujours
Crédit : Odoxa pour Keneo et RTL
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/