1 min de lecture Cyclisme

Tour de France 2019 : 20e étape Albertville-Val Thorens samedi 27 juillet

PRÉSENTATION - La 20e et avant-dernière étape du Tour de France sera raccourcie et ramenée à 59 kilomètres samedi entre Albertville et Val Thorens en raison de l'état des routes, ont annoncé vendredi les organisateurs.

Laurent Jalabert Le Tour de France sur RTL Laurent Jalabert & Le Service des Sports iTunes RSS
>
Le Club Jalabert Crédit Image : Anne-Christine POUJOULAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Au lendemain d'une journée d'anthologie, le dénouement de ce Tour de France 2019 est programmé samedi 27 juillet à Val Thorens. Cette 20e et avant-dernière étape du Tour de France sera raccourcie et ramenée à 59 kilomètres samedi entre Albertville et Val Thorens en raison de l'état des routes, ont annoncé vendredi soir les organisateurs.

Cette étape, la dernière de montagne, était prévue initialement sur 130 kilomètres et devait emprunter dans sa première partie le Cormet de Roselend, un col classé en première catégorie. C'est donc une course de côte, pour l'essentiel, qui attend les coureurs du Tour dans ce dernier rendez-vous pour les grimpeurs.

L'organisation a expliqué avoir pris cette décision "suite aux conditions météorologiques difficiles prévues demain (samedi) et aux éboulements constatés". L'horaire de départ a été en conséquence décalé.

Les coureurs s'élanceront d'Albertville à 14h30, au lieu de 13h35. "A partir d'Albertville, la course empruntera la N90 pour se rendre directement à Moûtiers et reprendre le parcours final de l'étape à 36 kilomètres de l'arrivée", a précisé ASO.

Arrivée à 2.365 mètres d'altitude

À lire aussi
Le peloton du Tour de France en juillet 2016 à Saint-Marie-du-Mont cyclisme
Tour de France 2020 : ce qu'il faut retenir du parcours

Longue de 33,4 km mais avec une pente moyenne modérée (5,5 %), l'ascension finale intervient après trois semaines de course et au bout de trois journées en haute montagne. Autant dire que la fatigue risque de peser sur les organismes dans cette avant-dernière étape du Tour. 

L'arrivée, à 2.365 mètres d'altitude, est jugée sur les hauteurs de Val Thorens, où le Tour n'est venu qu'une seule fois dans son histoire. En 1994, le grimpeur colombien Nelson Rodriguez, surnommé "Cacaito", avait surpris le Letton Piotr Ugrumov dans les dernières rampes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Tour de France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants