1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tennis : "Roland-Garros va être une vraie fête", assure la directrice de la FFT
2 min de lecture

Tennis : "Roland-Garros va être une vraie fête", assure la directrice de la FFT

INVITÉE RTL - Amélie Oudéa-Castera, directrice de la Fédération française de tennis, évoque l'organisation de Roland-Garros, qui se tiendra dès la semaine prochaine à Paris.

L'Entretien du Jour du 18 mai 2021
L'Entretien du Jour du 18 mai 2021
Crédit : RTL
Tennis : "Roland-Garros va être une vraie fête", assure la directrice de la FFT
08:35
Tennis : "Roland-Garros va être une vraie fête", assure la directrice de la FFT
08:35
Thomas Sotto

Elle est le nouveau visage de l'organisation du tennis français. Amélie Oudéa-Castera, fraîchement nommée directrice générale de la Fédération Française de Tennis (FFT) a pourtant arrêté le tennis à l'âge de 18 ans, en 1996, après avoir été championne du monde junior et 251e joueuse mondiale.

"Je pense que dans ce circuit difficile avec une vie très solitaire, dans les hôtels, les aéroports, beaucoup de sacrifices, je ne sentais pas être faite de ce bois des championnes", assure-t-elle sur RTL.  Elle poursuit donc ses études à Sciences Po, puis l'ENA (dans la même promotion qu'Emmanuel Macron) avant de travailler à la Cour des comptes, pour Axa ou encore Carrefour

En 2017, son nom a circulé pour un ministère, même si aucune proposition formelle ne lui a été faite. "Ça fait partie des choses que je trouve passionnantes", déclare-t-elle. À la FFT, en tant que directrice générale, elle "travaille sur le développement de la pratique sur tout le territoire, sur le haut niveau, sur l'organisation des grands événements, sur l'éthique, l'intégrité sportive et la modernisation du modèle économique de la Fédération."

Les gens sont très contents, c'est le retour de la lumière, du spectacle !

Amélie Oudéa-Castera, directrice générale de la Fédération Française de Tennis, sur RTL

Avec les qualifications organisées dès le 24 mai, Roland-Garros sera l'un des premiers grands rendez-vous sportifs de l'année en France, toujours dans une atmosphère particulière avec un public restreint. "Roland-Garros va être une vraie fête, affirme Amélie Oudéa-Castera. Le stade est fait pour recevoir 40.000 personnes chaque jour. Les dix premiers jours, on sera sur une jauge à 5.000 personnes, et 13.000 les derniers jours, mais malgré tout, on est heureux. Les gens sont très contents, c'est le retour de la lumière, du spectacle !"

À lire aussi

Si un pass sanitaire ne sera pas nécessaire dans les premiers jours du tournoi, il le sera à partir du 9 juin, jour d'une nouvelle étape dans la levée des restrictions. "Pour avoir accès à une jauge de 65%, on est obligé d'avoir recours au pass sanitaire". Et de se risquer à un pronostic quant au vainqueur du tournoi qui pourrait être le Grec Stefanos Tsitsipas.

Il faut changer le parcours de formation

Amélie Oudéa-Castera, directrice générale de la Fédération Française de Tennis, sur RTL

Côté français, le successeur de Yannick Noah se fait attendre. "Il faut changer le parcours de formation, estime Amélie Oudéa-Castera, en cessant de penser que si on n'est pas un génie à 12 ans, on ne sera jamais rien et en ayant une exigence immense sur la qualité de la technique et sur la préparation physique, mentale et médicale. Le champion de demain, c'est ça, il est impeccable sur ces quatre dimensions."

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/