1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Route du Rhum 2018 : plus de 70 bateaux sont encore en mer
2 min de lecture

Route du Rhum 2018 : plus de 70 bateaux sont encore en mer

Si les vainqueurs des trois principales catégories ont été célébrés, il reste 72 concurrents en mer après quinze jours de course.

Paul Meilhat, Francis Joyon et Armel Tripon
Paul Meilhat, Francis Joyon et Armel Tripon
Crédit : Frédéric Veille / RTL
Frédéric Veille

Depuis près d’une semaine maintenant, la Guadeloupe fête les héros de cette 11e édition de la Route du Rhum . Il faut dire que depuis l’arrivée en vainqueur et dans un final au scénario incroyable de Francis Joyon, les surprises ont été de taille.

Il y a d’abord eu la troisième place au général glanée par Armel Tripon, le Nantais remportant de fait la catégorie des Multi50. Puis il y a eu l’incroyable mésaventure d’Alex Thomson, promis à une victoire écrasante. Mais à cause d’une panne de réveil à l’approche de l’île guadeloupéenne, le Gallois a ruiné ses espoirs de triomphe.

C’est donc le Francilien Paul Meilhat qui, déjouant tous les pronostics, affiche son nom au palmarès de la plus célèbre transat en solitaire devançant Yann Eliès et Alex Thomson qui malgré sa pénalité de 24 heures reste tout de même sur le podium des Imoca.

Joyon, Tripon, Meilhat, un trio d’outsiders et pour le vainqueur des Ultime une victoire sur un trimaran qui s’était déjà imposé en 2010 puis en 2014 aux mains de Franck Cammas puis de Loïck Peyron. Pour Paul Meilhat, c’est à bord de l’ancien monocoque avec lequel François Gabart avait remporté l’édition 2014 après avoir gagné le Vendée Globe.

À lire aussi

Pour les Formule 1 de haute technologie qu’étaient les trimarans de Josse, Le Cléac’h et le monocoque de Jérémie Beyou, cette 11e édition a tourné au fiasco.

Loïck Peyron attendu dans peu de temps

Après quinze jours de mer depuis le départ le dimanche 4 novembre dernier de Saint-Malo des 123 engagés, seuls onze voiliers sont arrivés en Guadeloupe et baignent tranquillement dans la marina de Pointe à Pitre.

Entre abandons, casse, chavirages et concurrents qui ont fait demi-tour pour ne pas affronter les fortes dépressions, il reste très exactement soixante-douze bateaux encore en lice dans cette Route du Rhum entre l’arc caraïbe et la péninsule ibérique.

Les prochains solitaires attendus seront donc les monocoques IMOCA de Damien Seguin et d’Alan Roura. Puis viendra le premier des Rhum Multi, celui de Pierre-Antoine, héros sauveteur de Lalou Roucayrol qui la semaine prochaine avait chaviré. Il faudra attendre mardi prochain pour accueillir le leader de la Class40 Yoann Richomme.

Quant à Loïck Peyron, vainqueur de la dernière édition, qui navigue cette année, à l’ancienne, sur l’un des sisterships du premier vainqueur de la Route du Rhum, il est en passe de franchir le tropique du Cancer à 1.700 milles de l’arrivée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/