2 min de lecture Coronavirus

JO de Tokyo : le Japon accueillera la compétition comme prévu, assure son Premier ministre

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a assuré que Tokyo accueillera comme prévu les Jeux Olympiques en juillet, malgré la pandémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 5.400 victimes dans le monde.

Un homme portant un masque pour se protéger de l'épidémie du coronavirus à Tokyo, le 11 mars 2020.
Un homme portant un masque pour se protéger de l'épidémie du coronavirus à Tokyo, le 11 mars 2020. Crédit : PHILIP FONG / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

L’inquiétude grandit à mesure que la pandémie de coronavirus se propage dans le monde. Alors que de nombreux événements culturels et sportifs ont été annulés, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a promis, samedi 14 mars, que Tokyo accueillera comme prévu les Jeux Olympiques en juillet.


M. Abe a précisé n'avoir pas l'intention dans l'immédiat de proclamer l'état d'urgence face à la propagation du virus qui a infecté plus de 700 personnes au Japon et en a tué 21. "Nous voulons organiser les JO comme prévu, sans problème, en maîtrisant la propagation" du virus, a déclaré le chef du gouvernement japonais lors d'une conférence de presse. Deux jours plus tôt, le président américain Donald Trump avait suggéré un report d'un an des Jeux prévus au Japon.

La pandémie mondiale liée au nouveau coronavirus qui a infecté plus de 140.000 personnes à travers le monde et en a tué plus de 5.400 a provoqué ces derniers jours une cascade de suspension ou d'annulation d'événements sportifs majeurs et relancé les interrogations sur l'opportunité de maintenir les Jeux. 

Le Japon et les États-Unis se coordonneront étroitement pour le succès des Jeux"

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe
Partager la citation

M. Abe s'est entretenu, vendredi 13 mars, avec le président américain Donald Trump : "Nous avons convenu que le Japon et les Etats-Unis coopéreront et se coordonneront étroitement pour le succès des Jeux", a expliqué le Premier ministre japonais. Il a assuré qu'un report n'avait pas été évoqué dans la discussion.

À lire aussi
Jean-Michel Aulas à Décines-Charpieu le 15 octobre 2019 coronavirus
OL : l'équipe féminine accepte de baisser son salaire, pas l'équipe masculine


Le Parlement japonais a voté, vendredi 13 mars, un texte donnant à M. Abe le pouvoir de déclarer l'état d'urgence pour combattre la propagation de la maladie Covid-19, provoquée par le virus, mais le chef du gouvernement a estimé qu'une telle décision n'était pas nécessaire dans l'immédiat. L'état d'urgence permettrait aux autorités locales d'imposer aux habitants de rester chez eux, de faire fermer les écoles et de limiter l'usage des lieux publics. Il autoriserait aussi la réquisition de terrains et de bâtiments pour y accueillir des hôpitaux de campagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants