1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : Trump s'est soumis au test et attend les résultats
1 min de lecture

Coronavirus : Trump s'est soumis au test et attend les résultats

Donald Trump a finalement accepté de se soumettre au test au coronavirus et attend les résultats. La Maison-Blanche a désormais décidé de prendre la température de "toutes les personnes en contact étroit" avec le président.

Donald Trump, le 4 janvier 2020.
Donald Trump, le 4 janvier 2020.
Crédit : Olivier DOULIERY / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien
Journaliste

Le président Donald Trump a annoncé, samedi 14 mars, avoir passé le test de dépistage du coronavirus la veille : les résultats sont attendus prochainement. "J'ai fait le test hier soir", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche. Il avait indiqué vendredi ne pas en avoir besoin en l’absence de symptôme du virus.

Le président américain a précisé que le résultat sera connu dans "un jour ou deux". Avant de quitter la salle de presse de la Maison-Blanche, le milliardaire républicain de 73 ans a précisé que sa température - qui avait été prise comme celle de toutes les personnes présentes dans cette enceinte - était "totalement normale".

L'inquiétude grandissait devant le refus du président des États-Unis de se faire examiner, alors qu'il a été en contact le weekend dernier dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, avec deux personnes testées positives au coronavirus. Une nouvelle mesure a été décidée par la Maison-Blanche : les autorités prendront dorénavant la température de "toutes les personnes en contact étroit" avec Donald Trump et son vice-président Mike Pence, "par précaution" face à la propagation du Covid-19.


Vendredi, pendant une conférence de presse, le président avait serré à plusieurs reprises des mains, en allant à l'encontre des recommandations sanitaires. "Détendez-vous. Les gens viennent vers moi. Ils serrent la main. Ils tendent leur main. C'est comme un réflexe naturel. Et nous sommes tous en train de nous en débarrasser", s'est-il justifié samedi. Peut-être que les gens ne devraient plus se serrer la main pendant longtemps, parce que cela transmet la grippe et d'autres choses", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/