1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jeux Olympiques 2021 : 60% des Français comprennent l'opposition des Japonais
3 min de lecture

Jeux Olympiques 2021 : 60% des Français comprennent l'opposition des Japonais

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Winamax porte dimanche 11 juillet sur les Jeux de la XXXIIe olympiade, prévus du 23 juillet au 8 août après avoir été reporté d'un an.

Une Japonaise devant les anneaux olympiques le 8 juillet 2021
Une Japonaise devant les anneaux olympiques le 8 juillet 2021
Crédit : Philip FONG / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Le choix de Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd comme porte-drapeau de la délégation bleu-blanc-rouge lors des JO de Tokyo qui arrivent (23 juillet-8 août) est globalement validé par les Françaises et les Français même si la judoka et le gymnaste manquent de notoriété. Pour les sondés, les porte-drapeaux doivent en premier lieu mettre en avant les valeurs françaises (47%) puis fédérer et animer la délégation (26%).

Surtout, 60% des personnes interrogés comprennent qu'une large partie de la population japonaise soit opposée à la tenue de ces Jeux Olympiques en raison du contexte sanitaire. Voici les principaux enseignements du dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Winamax.

L'enquête a été réalisée selon la méthode des quotas sur internet les mercredi 7 et jeudi 8 juillet 2021 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 590 amateurs de sport. Découvrez le détail de cette étude en quatre points majeurs.

1. Agbegnenou et Aït Saïd : des bons choix mais un manque de notoriété

Pour la première fois, ce ne sont pas un mais deux porte-drapeaux qui mèneront la délégation française à la cérémonie des Jeux Olympiques le vendredi 23 juillet. Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd succèdent à une liste prestigieuse, composée de Teddy Riner, Laura Flessel, Tony Estanguet ou encore Jackson Richardson, David Douillet et Marie-José Pérec.

À lire aussi

Mais leur notoriété est plus faible : plus d’un Français sur deux ne connaît pas les porte-drapeaux (57% pour Clarisse Agbegnenou et 62% pour Samir Aït Saïd). Même chez les amateurs de sport, leur notoriété reste relativement faible : 42% ne connaissent pas
la judoka et 49% ne connaissent pas le gymnaste.

Hormis ce déficit de notoriété, ces choix sont largement approuvés par les Français et les amateurs de sport. Seuls 6% ou 7% d’entre eux estiment que ce ne sont pas de bons choix.

Agbegnenou et Aït Saïd : des bons choix mais un manque de notoriété
Agbegnenou et Aït Saïd : des bons choix mais un manque de notoriété
Crédit : Odoxa pour RTL et Winamax

2. Mettre en avant les valeurs, fédérer et animer

Les Français assignent une mission essentielle aux deux porte-drapeaux : porter les valeurs françaises lors des Jeux. 47% des Français et 46% amateurs de sport affirment que c’est le principal rôle d’un porte-drapeau. 

Les sondés attendent ensuite d’un porte-drapeau qu’il fédère et anime la délégation (26% et 29%). Deux rôles sont nettement mineurs aux yeux des Français : mettre en valeur sa discipline (14% et 11%) et surtout obtenir une médaille (11% et 13%).

Mettre en avant les valeurs, fédérer et animer
Mettre en avant les valeurs, fédérer et animer
Crédit : Odoxa pour RTL et Winamax

3. 60% des Français comprennent les Japonais

L’image d’une Japonaise essayant d’éteindre la flamme olympique avec un pistolet à eau symbolise une importante opposition aux Jeux dans le "pays du soleil levant". Craignant que les Jeux n’amplifient des contaminations qui repartent à la hausse, une grande partie de la population ne souhaite pas que les Jeux se tiennent à Tokyo cet été.

Interrogés sur la question, les Français qui accueilleront les prochains JO dans trois ans, comprennent majoritairement cette opposition (60%). C’est aussi le cas chez les amateurs de sport (61%). Jeudi 8 juillet, les autorités japonaises ont annoncé que les compétitions se tiendraient à huis-clos. Cela rassurera peut-être les Japonais inquiets face à une nouvelle hausse des contaminations.

Opposition aux Jeux : 60% des Français comprennent les Japonais
Opposition aux Jeux : 60% des Français comprennent les Japonais
Crédit : Odoxa pour RTL et Winamax

4. Foot : les JO doivent être intégrés au calendrier Fifa

Le sélectionneur de l'équipe de France olympique Sylvain Ripoll a connu des semaines difficiles avant de pouvoir réunir son groupe pour Tokyo. Alors que les Bleus n’ont pas participé aux Jeux depuis Atlanta en 1996, de très nombreux joueurs se sont vu refuser
leur participation par leur club.

Dans notre sondage réalisé il y a trois semaines, les deux tiers des Français trouvaient ces refus injustifiés. Afin que cela ne se reproduise plus, ils souhaitent aller encore plus loin. Pour 51% des Français et 63% des amateurs de football, il faudrait, à l’avenir, que les Jeux soient intégrés au calendrier FIFA.

Certes, les championnats nationaux reprendraient un peu plus tard, mais cela permettrait à chaque sélection de se présenter avec le meilleur effectif possible.

4. Foot : les JO doivent être intégrés au calendrier Fifa
4. Foot : les JO doivent être intégrés au calendrier Fifa
Crédit : Odoxa pour RTL et Winamax
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/