1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Formule 1 : le père de Jules Bianchi heureux que le halo ait sauvé la vie de Guanyu Zhou
2 min de lecture

Formule 1 : le père de Jules Bianchi heureux que le halo ait sauvé la vie de Guanyu Zhou

Introduit suite à l’accident fatal au Français Jules Bianchi, ce dispositif de protection a sauvé la vie la vie du pilote chinois lors de son accident au Grand Prix de Grande Bretagne, dimanche 3 juillet.

Guanyu Zhou au Grand Prix de Grande-Bretagne le 3 juillet 2022
Guanyu Zhou au Grand Prix de Grande-Bretagne le 3 juillet 2022
Crédit : Alfa Romeo Racing Team
Philippe Bianchi : "C'est le positif que je peux retenir du drame de Jules"
00:00:52
Frédéric Veille - édité par Gregory Fortune

Dimanche 3 juillet, alors que le Grand Prix de Grande Bretagne s’achevait, Guanyu Zhou est apparu dans le paddock, à la plus grande satisfaction de tous les amoureux de la Formule 1. Le jeune pilote chinois venait quelques heures plus tôt d’être victime d’un effroyable accident dont les images ont fait le tour du monde.


"C'était un gros accident et je suis heureux de m'en sortir, a rassuré le pilote Alfa Romeo. Je dois également remercier la FIA et la Formule 1 pour tout le travail qu'elles ont accompli et qu'elles continuent d'accomplir, pour améliorer la sécurité de nos voitures : le halo m'a sauvé aujourd'hui, et cela montre que chaque mesure que nous prenons pour améliorer nos voitures donne des résultats concrets et précieux. 

"Je suis plus désireux que jamais de me remettre sur la piste et de faire ce que j’aime : je suis en forme et j’ai hâte d’être en Autriche la semaine prochaine".

Guanyu Zhou sur son compte twitter
Guanyu Zhou sur son compte twitter
Crédit : twitter Guanyu Zhou

Sorti indemne de cet effroyable accident, le jeune homme de 23 ans peut donc dire merci au halo, cet arceau situé au dessus de la tête du pilote. C’est en 2015 qu’il avait été introduit en sport automobile, mais ce n’est qu’au début de la saison 2018 qu’il avait été rendu obligatoire sur les monoplaces de Formule 1.

La vie sauve de Zhou, c’est le positif du drame de Jules

Philippe Bianchi
À lire aussi

L’instauration de ce halo avait été décidée après l'accident fatal du Français Jules Bianchi au GP du Japon en 2014. "La vie sauve de Zhou, c’est le positif du drame de Jules", souligne Philippe Bianchi, son père. Tant mieux si aujourd’hui le halo sauve des vies. Mais c’est souvent comme ça : il faut que des drames surviennent pour que les choses changent. Là, c’est vraiment net que le halo a eu une vraie utilité".

Depuis que la halo a été rendu obligatoire en Formule 1, il a certainement sauvé la vie de Charles Leclerc au Grand Prix de Belgique en 2018, de Romain Grosjean au Grand Prix de Bahrein en 2020 mais aussi de Lewis Hamilton lors de son spectaculaire accrochage avec Max Verstappen au Grand Prix d’Italie en 2021.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/