2 min de lecture Automobile

Formule 1 : le Grand Prix de France annulé en raison du coronavirus

L’événement sportif devait se dérouler le 28 juin au Castellet, dans le Var. "Les regards se tournent déjà vers l’été 2021 afin d'offrir à nos spectateurs un événement encore plus inédit au cœur de la région Sud", explique Eric Boulier, Directeur Général du GIP Grand Prix de France.

>
Formule 1 : le Grand Prix de France annulé en raison du coronavirus Crédit Image : Mark Thompson / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
fred veille
Frédéric Veille édité par Maxime Magnier

La nouvelle était attendue et a été confirmée ce lundi 27 avril dans un communiqué envoyé par les organisateurs du Grand Prix de France. 

"En raison des déclarations du président de la République française visant à interdire les grands événements jusqu’au milieu du mois de juillet au minimum et à maintenir la fermeture de l’espace Schengen jusqu’à nouvel ordre, et des récentes décisions annoncées par le gouvernement français afin de lutter contre la propagation du virus Covid-19, le Grand Prix de France - Le Castellet prend acte de l’impossibilité de maintenir le Grand Prix de France de Formule 1 le 28 juin prochain". Et les organisateurs de poursuivre : "La santé et la sécurité de ses spectateurs, de ses partenaires et de l’ensemble des acteurs de la Formule 1 est une priorité". 

Après les annulations des Grands Prix d’Australie, Baharain, Chine, Azerbaïdjan, Espagne, Monaco et Canada, la France est donc la huitième épreuve annulée sur les 21 au calendrier de la saison 2020. 

"Les regards se tournent déjà vers l’été 2021 afin d'offrir à nos spectateurs un événement encore plus inédit au cœur de la région Sud", explique Eric Boulier, Directeur Général du GIP Grand Prix de France. Pour Romain Grosjean, l’un des trois pilotes français, "c’est une bien triste nouvelle. Nous savions qu’en juin se serait difficile de participer à cette course, mais j’avais bon espoir pour qu’elle soit reportée, maintenant c’est une année bizarre, mais compte tenu de la situation c’est une bonne décision de l’avoir annulé".

La saison pourrait début à huit clos en juillet

À lire aussi
Le président de la FIA Jean Todt le 10 septembre 2019 à Chartres formule 1
Michael Schumacher "se bat" et est "confortablement installé", rassure Jean Todt

De son côté, Chase Carey, président de Formula One, ajoute : "Même si ce matin, il a été annoncé que le Grand Prix de France, qui se déroulera fin juin, ne se déroulera pas, nous sommes désormais de plus en plus confiants quant à l'avancement de nos plans pour débuter notre saison cet été". Il précise : "Nous visons un début de course en Europe en juillet, août et début septembre, la première course ayant lieu en Autriche le week-end du 3 au 5 juillet. Septembre, octobre et novembre nous allons courir en Eurasie, en Asie et dans les Amériques, terminant la saison dans le Golfe en décembre avec Bahreïn avant la traditionnelle finale à Abu Dhabi, après avoir terminé entre 15 et 18 courses".

La saison pourrait débuter à huis clos en juillet en Autriche alors que les organisateurs du GP de Grande-Bretagne prévu mi-juillet ont d’ores et déjà annoncé que l’épreuve, si elle devait avoir lieu cette année, se déroulerait à huis clos. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Automobile Coronavirus Formule 1
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants