2 min de lecture Sports mécaniques

Formule 1 : les Français dans le rythme à Barcelone

REPORTAGE - Romain Grosjean (Haas), Pierre Gasly (Alpha Tauri) et Esteban Ocon (Renault) semblent particulièrement satisfaits de leurs essais hivernaux.

Esteban Ocon, Romain Grosjean et Pierre Gasly en 2020
Esteban Ocon, Romain Grosjean et Pierre Gasly en 2020 Crédit : FFSA
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Alors que les essais de pré-saison de Formule 1, débutés la semaine passée, s’achèvent vendredi 28 février sur le circuit de Barcelone, l’optimisme est de mise dans le camp bleu-blanc-rouge, fortement représenté cette année dans le paddock puisque la France, est avec la Grande Bretagne, le seul pays à compter trois pilotes au départ de la saison 2020.

Le plus capé, Romain Grosjean, 33 ans, pilote Haas (164 Grands Prix, 10 podiums) a énormément travaillé sur les pneus et l’aérodynamique de la VF20 qui semble, à première vue, plus fiable que la monoplace de l’an passé qui avait causé bien des soucis à l’écurie américaine.

"Je pense que nous avons accompli beaucoup de choses, estime-t-il. Nous n'avons pas envisagé d'aller vite, nous avons travaillé davantage pour améliorer notre compréhension de la voiture et obtenir différentes pièces et voir ce qu'elles font".

Je me sens compétitif

Esteban Ocon
Partager la citation

Pierre Gasly, qui entame à 24 ans sa troisième saison complète en Formule 1, s’est de son côté familiarisé avec son Alpha Tauri à moteur Honda. "La voiture a du potentiel, elle semble fiable mais nous devons en savoir encore plus pour être aussi efficaces que possible avant le premier Grand Prix le 15 mars à Melbourne", a indiqué le Normand.

À lire aussi
Kamui Kobayashi le 18 septembre 2020 au Mans sports mécaniques
24 Heures du Mans 2020 : la Toyota numéro 7 en pole position

Quant à Esteban Ocon, 23 ans, qui arrive chez Renault après une année sans volant, il explique être à l’aise avec sa nouvelle monoplace. "Je me sens compétitif. Les tests ne sont qu’une étape de plus pour affiner notre préparation en vue de Melbourne. On a encore beaucoup de travail sur la voiture mais je suis globalement optimiste".

Même si les chances de podium pour la saison à venir semblent utopiques, les trois Français, à l’image de Pierre Gasly, 2e au Brésil l’an passé, espèrent jouer leur carte à fond face aux pilotes des trois écuries phares du plateau que sont Mercedes, Ferrari et Red Bull. Rappelons que la dernière victoire d’un Français en Formule 1 remonte au 19 mai 1996. Ce jour-là, Olivier Panis avait remporté le Grand Prix de Monaco sur sa Ligier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques Formule 1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants