2 min de lecture Sports mécaniques

F1 - GP du Japon : la dernière chance de Ferrari

PRÉSENTATION - Avec une monoplace relookée, la Scuderia Ferrari va tenter de gagner sur le circuit de Suzuka pour recoller aux intouchables Mercedes.

Sebastian Vettel au volant de sa Ferrari le 30 septembre 2018
Sebastian Vettel au volant de sa Ferrari le 30 septembre 2018 Crédit : Yuri KOCHETKOV / POOL / AFP
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

La 17e manche de la saison 2018 va certainement être cruciale dans la course au titre mondial. Si la Mercedes de Lewis Hamilton, qui reste sur trois succès consécutifs (ItalieSingapourRussie), s’impose à Suzuka, le Britannique s’envolera en tête du classement et creusera encore un peu plus l’écart de 50 points qui le sépare de Sebastian Vettel et de sa Ferrari.

La Scuderia n’a donc plus le choix et doit absolument stopper l’hémorragie si elle veut encore y croire, car au classement des constructeurs, là aussi, l’écart est énorme : 53 points d’avance pour la marque allemande, en quête d’un cinquième titre constructeur. C’est donc sur le circuit de Suzuka, où Hamilton a remporté trois des quatre dernières éditions, que Vettel et Ferrari vont espérer ce qui peut être apparenté à un miracle, tant la Scuderia est, depuis son revers en Italie, en bien mauvaise posture.

Ferrari a par ailleurs dévoilé à son arrive en Asie une monoplace où apparaît désormais la couleur blanche sur les logos de son sponsor titre, qui augmente sa visibilité. 

Esteban Ocon chez Williams l'an prochain ?

Pour cette 34e édition du Grand Prix du Japon, les regards seront aussi portés sur le Français Esteban Ocon qui, à ce jour, n’a toujours pas de volant pour la prochaine saison. Le pilote Force India espère bien briller sur un circuit où, l’an passé, il avait longtemps été 3e avant de finir 7e. "Je suis bien décidé à me battre pour décrocher un nouveau bon résultat ici", explique le Normand, qui pourrait rejoindre Williams. 

À lire aussi
Bottas est victorieux du Grand Prix auto
GP Japon : Victoire de Valtteri Bottas et sixième titre mondial pour Mercedes

Ocon a rencontré les dirigeants de l’écurie anglaise il y a quelques jours et a même fait des essais de baquet. Une piste de plus en plus crédible (même si rien n’est fait) car Williams, qui envisageait de recruter le Russe Artem Markelov qui évolue cette année en Formule 2, pourrait fermer cette porte avec l’annonce de l’arrestation du père de ce dernier mardi dernier pour corruption.

Pensée émue pour Jules Bianchi

Enfin, les pilotes Français (Pierre Gasly, Esteban Ocon et Romain Grosjean), mais également le Monégasque Charles Leclerc, auront une pensée émue pour leur ami Jules Bianchi, victime en 2014 d’un effroyable accident sur ce circuit de Suzuka et qui, après neuf mois de coma, est décédé en juillet 2015. "Chaque fois que je vais à Suzuka, je vais toujours à l'endroit où il a eu son accident", confie Gasly.

Les essais du Grand Prix du Japon se dérouleront ce vendredi 5 octobre 2018. Les qualifications se disputeront samedi 6 à 8h (heure française). Départ de la course dimanche 7 octobre à 7h10.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques Formule 1 Ferrari
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants