10 min de lecture Cyclisme

Tour de France 2019 : Bernal prend le maillot jaune à Alaphilippe au terme d'une folle 19e étape

COMPTE-RENDU - Le Colombien Egan Bernal s'est officiellement emparé de la 1re place du classement général à deux jours de l'arrivée à Paris au terme d'une étape arrêtée à 22,5 km de l'arrivée à Tignes en raison de la grêle. Thibaut Pinot, lui, a abandonné.

Le Colombien Egan Bernal le 26 juillet 2019
Le Colombien Egan Bernal le 26 juillet 2019 Crédit : Marco Bertorello / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Le Tour de France a vécu vendredi 26 juillet une journée au scénario totalement fou qui entrera dans sa légende. À son terme, Julian Alaphilippe cède le maillot jaune qu'il portait pour la 14e journée au Colombien Egan Bernal. À la veille de la dernière étape dans les Alpes, Albertville-Val Thorens (130 km avec arrivée au sommet), le Français est 2e du classement général à 45 secondes du coureur de la formation Ineos. Le Gallois Geraint Thomas complète le podium à 1'03".

Sur décision des commissaires de course, les temps pour établir cette nouvelle hiérarchie ont été pris au sommet du col de l'Iseran, à 37,5 km de l'arrivée. Car un peu plus bas, la course a été interrompue en raison d'une forte couche de grêle sur la route. Durant une heure, le doute a entouré le peloton. Finalement, il a été décidé de ne pas annuler l'étape, d'enregistrer les temps au sommet de l'avant dernier col de la journée, et de ne pas désigner de vainqueur d'étape.

Les coureurs ont été arrêtés dans la descente alors que Bernal était en tête, en compagnie du Britannique Simon Yates. Ce type d'incident est rarissime dans un grand tour.  En 1995, le Giro avait dû arrêter une étape dont le terme était prévu à Briançon, en raison d'une avalanche survenue dans le col d'Agnel. L'arrivée avait été jugée à l'improviste au pied du col. 

Le calvaire de Thibaut Pinot

Cette 19e étape de seulement 126,5 km au départ de saint-Jean-de-Maurienne et à l'origine à destination de Tignes avec une montée finale de 7,4 km à 7% a commencé sur les chapeaux de roue. Un groupe de 25 coureurs s'est détaché au moment où commençait le calvaire de Thibaut Pinot.

À lire aussi
La foule devant l'église avant les obsèques de Raymond Poulidor, le 19 novembre décès
DIAPORAMA - Poulidor : anonymes et célébrités ont rendu un dernier hommage à "Poupou"

Le leader de la formation Groupama-FDJ, 5e au général, candidat à la victoire finale, s'est approché de la voiture médicale. Victime d'une déchirure musculaire après un choc entre sa cuisse et son guidon deux jours plus tôt, il a été contraint à l'abandon, en larmes. terrible issue pour le coureur de 29 ans.

Je ne pense pas que le maillot jaune soit possible

Julian Alaphilippe
Partager la citation

Les espoirs de sacre pour un Français, 34 ans après Bernard Hinault, reposaient alors sur les seules épaules de Julian Alaphilippe. Le coureur de 27 ans (Deceuninck) a fini par craquer sous les attaques des Ineos, Geraint Thomas d'abord, Egan Bernal ensuite. Le Colombien de 22 ans a repris un à un tous les échappés avant de se voir stopper par la direction de course.

Au sommet de l'Iseran, Bernal comptait 50 secondes d'avance sur le groupe des favoris (Thomas et Kruijswijk notamment) et 2 minutes 7 secondes sur Julian Alaphilippe. "Je ne pense pas que le maillot jaune soit possible, j'ai été battu par plus fort que moi, c'est comme ça", a réagit ce dernier.

Il ne reste plus à Egan Bernal qu'à franchir sans encombre la dernière étape de montagne, samedi 27 juillet, à Val Thorens, pour être quasi-certain de devenir le premier Colombien vainqueur du Tour.

Le film de la journée :

17h59 - C'est officiel : Egan Bernal 1er du général avec 45 secondes d'avance sur Julian Alaphilippe et 1 minute 3 sur Geraint Thomas.

17h51 - Les temps provisoires au sommet du col de l'Iseran :

1. Bernal
2. S.Yates, à 5’’
3. Barguil à 41’’
4. De Plus à 50’’
5. Kruijswijk à 50’’
6. Thomas à 50’’
7. Buchmann à 50’’
8. Nibali à 50’’
9. Porte et Mühlberger à 1’18’’
11. Poels, Caruso et Valverde à 1’50’’  
14. Alaphilippe à 2’07’’
15. Uran à 2’30’’

À ces écarts, il faut ajouter 8 secondes de bonification pour Egan Bernal. Le Colombien comptait 1'30" de retard sur Julian Alaphilippe ce matin. Il possède donc désormais 45 secondes d'avance, avant officialisation.

17h42 - Egan Bernal officiellement nouveau maillot jaune avec les temps pris au sommet de l'Iseran mais il n'y aura pas de vainqueur d'étape.

17h39 - Le directeur de la course Christian Prudhomme n'a toujours pas livré de communication officielle.

17h28 - L'incertitude pourrait durer encore de nombreuses minutes, voire plusieurs heures. Temps pris au sommet de l'Iseran, victoire d'étape pour Bernal mais sans écart enregistré, annulation complète... Tous les scénarios sont possibles.

17h25 - Un podium serait sur le point d'être organisé à Tignes mais peu d'informations concrètes ne circulent...

17h03 - L'étape ne serait pas officiellement terminée selon plusieurs sources.

16h58 - Pour l'instant, la direction de course ne communique pas sur la suite des événements. Les coureurs, eux, sont rentrés dans leurs voitures, à commencer par Julian Alaphilippe.

16h52 - Le flou entoure la course : l'étape va-t-elle être arrêtée au sommet de l'Iseran ? Ou bien carrément annulée ? 

16h43 - LA COURSE EST NEUTRALISÉE ! Les temps pour le général vont probablement être pris au sommet de l'Iseran. Alaphilippe perdrait donc le maillot jaune pour 41 secondes. Scénario incroyable jusqu'au bout.

16h43 - La course va probablement être neutralisée en raison de grêle sur une partie de la route à 22,5 km de la ligne !

16h42 - Toujours 2 minutes et 5 secondes de retard pour Alaphilippe sur Bernal à 31 km de la ligne.

16h38 - Alaphilippe en termine avec l'Iseran avec 2'03" de retard sur Bernal. Place à la descente.

16h35 - Bernal passe seul en tête au sommet de l'Iseran et empoche 8 secondes de bonification. Le groupe Thomas-Kruijswijk est à 50 secondes.

16h34 - Bernal seul en tête mais il a peut-être intérêt à attendre S.Yates pour la descnte. Alaphilippe pointé à 1"51" du Colombien.

16h31 - Bernal virtuellement maillot jaune à 1 km du sommet.

16h30 - Barguil ne parvient plus à suivre Bernal et S.Yates à l'avant. 

16h28 - Alaphilippe pointé à 1'11" de Bernal à 2 km du sommet et 40 de l'arrivée.

16h25 - Barguil, Uran, Nibali et Yates parviennent à suivre Bernal à l'avant. 47 secondes d'avance sur Alaphilippe. Rappelons que le Bernbal est 2e du général à 1 minute et 30 secondes du Français.

16h23 - Egan Bernal reprend Barguil et prend la tête de la course. 35 secondes d'avance sur Julian Alaphilippe. 4 km avant le sommet, 41,5 avant l'arrivée.

16h21 - Et c'est maintenant Bernal qui passe à l'offensive et s'envole.

16h29 - Au tour de Kruijswijk d'attaquer. Alaphilippe ne peut pas répondre mais ne s'affole pas. 5 km avant le sommet de l'Iseran.

16h18 - Accélération de Geraint Thomas. Le Gallois prend quelques mètres d'avance. Alaphilippe s'accroche.

16h17 - Quintana lâché du groupe maillot jaune. Le tempo imprimé par Wout Poels (Ineos) poursuit l'écrémage.

16h15 - Julian Alaphilippe perd son équipier Enric Mas et se retrouve seul dans le petit groupe maillot jaune.

16h13 - L'écart passe sous la minute entre l'échappée et le groupe maillot jaune : 55" à 7,5 km du sommet de l'Iseran.

16h10 - À 9 km du sommet de l'Iseran et 46,5 de Tignes, les hommes de tête ne comptent plus que 1'10" sur le groupe maillot jaune.

16h08 - Ils ne sont plus que 14 dans le groupe maillot jaune, dont 4 Ineos à l'avant. Alaphilippe peut toujours compter sur Mas. Gaudu et Bardet s'accrochent.

16h06 - Ciccone devant Nibali et Barguil à l'avant, 1'23" de marge sur le groupe maillot jaune, 48 km à parcourir.

16h04 - Castroviejo (Ineos) se relève en tête de peloton maillot jaune. C'est Van Baarle qui imprime le rtythme désormais. Alaphilippe toutjours dans la roue de Thomas et Bernal.

16h02 - L'équipe Ineos est épaulée par un équipier de Romain Bardet en tête de peloton maillot jaune. 1'31" de retard sur la tête de course.

15h59 - C'est parti pour l'ascension du col de l'Iseran (hors catégorie, 12,9 km à 7,5%). Warren Barguil imprime le tempo dans le groupe de tête.

15h57 - Le groupe de tête arrive bientôt au pied de l'Iseran.

15h52 - Outre Rigoberto Uran, Warren Barguil, Guillaume Martin, Tony Gallopin et Élie Gesbert, sont à l'avant Alejandro Valverde, Simon Yates, Dan Martin, Giulio Ciccone, Vincenzo Nibali et 4 Astana. 1'52" d'avance sur le peloton maillot jaune à 54 km de la ligne.

15h49 - Les hommes de tête au sprint intermédiaire de Bessans.

15h47 - Plus que 59 km dans cette 19e étape folle, 1'55" d'avance pour le groupe de 21 à l'avant sur un peloton maillot jaune réduit à 70 éléments.

15h43 - Damiano Caruso se rapproche encore de Romain Bardet au classement de la montagne, l'Italien de la Bahrain est passé en tête su sommet de la Madeleine. Le peloton maillot jaune à 1'44". 63 km à parcourir.

15h36 - Pour l'instant, tout va bien pour Julian Alaphilippe, bien calé dans le peloton. 65 km à parcourir.

15h33 - Les hommes de tête au pied du col de la Madeleine (3,9 km à 5,6%). 1'28" de marge sur le peloton maillot jaune.

15h32 - Pinot a percuté son guidon il y a deux jours en voulant éviter une chute, vient d'expliquer l'un des ses directeurs sportifs. Il ne s'est pas remis du choc.

15h30 - Communiqué de l'équipe de Thibhaut Pinot :

15h27 - Un Ineos vient se placer en tête de peloton. 1 minute et 25 secondes de retard sur le groupe de 28 à l'avant. 69 km à parcourir.

15h23 - Le mieux classé au général dans l'échappée est le Colombien Rigoberto Uran (Education First), 9e au général à 5'33" de Julian Alaphilippe ce matin.

15h18 - Magnus Cort Nielsen seul en tête à 73,5 km de l'arrivée. 8 secondes de marge sur le reste de l'échappée, 58 sur le peloton maillot jaune.

15h10 - Il y a notamment dans le groupe de 29 à l'avant les Français Warren Barguil, Guillaume Martin, Tony Gallopin et Élie Gesbert. 58 secondes d'avance sur le peloton maillot jaune, avec un Julian Alaphilippe en 2e position derrière un équipier.

15h03 - Retour à la course : le groupe de 29 en tête compte 55 secondes d'avance sur le peloton maillot jaune à 84 km de la ligne. Quelle étape.

14h59 - Ça y est, Thibaut Pinot abandonne, il monte dans la voiture après une accolade avec son équipier William Bonnet.

14h58 - Damiano Caruso passe en tête au sommet de la Montée d'Aussois. L'Italien est une menace pour Romain Bardet au classement du maillot à pois.

14h56 - Thibaut Pinot est en larmes sur son vélo. Pour l'instant, il continue de pédaler...

14h54 - Pinot, sans équipier, pointé à 2'50" du peloton maillot jaune, qui, lui, compte 42 secondes de retard sur le groupe de tête. 

14h50 - Ils sont désormais 25 à l'avant avec 50 secondes d'avance sur le peloton maillot jaune. 90,5 km à parcourir.

14h47 - Pinot pose pied à terre puis repart... Il pointe déjà à 2 minutes du groupe maillot jaune.

14h45 - Thibaut Pinot est reparti mais semble en énorme difficulté. Il n'avance quasiment plus. Va-t-il carrément abandonner ?

14h43 - Le scénario de cette étape est complètement fou. À l’instant, Thibaut Pinot est victime d'un ennui, probablement une piqûre d’insecte.

14h41 - Un groupe avec Uran tente à son tour de se faire la malle. Devant, le quatuor compte 44 secondes d'avance sur le groupe maillot jaune, déjà réduit à une dizaine d'éléments. 94,5 km à parcourir.

14h39 - Romain Bardet peine à revenir sur l'arrière du peloton. Julian Alaphilippe, lui, reste dans la roue de Geraint Thomas.

14h36 - Romain Bardet distancé dans la première ascension de la journée. Le porteur du maillot à pis va probablement revenir dans la descente.

14h34 - Dan Martin passe en tête au sommet de la côte de Saint-André.

14h33 - Les 4 hommes de tête conservent 19 secondes d'avance à 1 km du sommet de la côte de Saint-André.

14h29 - Gallopin, Barguil et Bardet à l'avant du peloton, les deux premiers parviennent même à s'échapper légèrement. 16 secondes de retard sur le groupe Nibali. 103 km à parcourir dont 2 dans la première côte.

14h26 - Les 4 fuyards au pied de la côte de Saint-André (3,1 km à 6,8%).

14h23 - Toujours 4 hommes en tête à 10,6,5 km de la ligne : l'Italien Vincenzo N ibali (Bahrain-Merida), l'Irlandais Dan Martin (UAE Emirates) et les espagnols Pello Bilbao (Astana) et Jesus Herrada (Cofidis). 32 secondes d'avance sur le peloton.

14h20 - 5 km avant la côte de Saint-André (3,1 km à 6,8%).

14h19 - Plus que 29 secondes d'avance pour le groupe Nibali sur le peloton.

14h14 - Le quatuor de tête parvient à creuser l'écart : 39 secondes à 112 km de Tignes.

14h12 - 27 secondes de marge pour Herrada, D. Martin, Nibali et Bilbao. 

14h08 - Jesus Herrada est parvenu à suivre Dan Martin, Nibali et Bilbao. Le quatuor compte 26 secondes d'avance sur la tête du peloton, toujours très animée.

14h05 - Vincenzo Nibali, Dan Martin et Pello Bilbao tentent de fausser compagnie au peloton. Julian Alaphilippe toujours mal placé.

14h03 - Toujours pas d'échappée claire, ça continue d'attaquer de partout.

14h00 - Thibaut Pinot présent à l'avant du peloton, qui casse de partout.

13h59 - Le Portugais Rui Costa accélère à l'avant, va-t-il être à l'origine de la sélection ?

13h58 - On retrouve en tête de peloton Michael Woods, beaucoup de AG2R, de Movistar et de Ineos.

13h57 - Le peloton s'étire après quelques secondes d'observation mais personne ne se détache.

13h55 - C'est parti pour cette 19e étape Saint-Jean-de-Maurienne - Tignes (126,5 km).

13h52 - "Je n'étais pas dans une grande journée, a confié Thibaut Pinot hier. Ces journées-là, il faut les passer".

13h48 - Bardet est obligé de retourner à l'attaque pour conserver son maillot à pois.

13h45 - C'est parti pour le défilé dans les rues de Saint-Jean-de-Maurienne, avec les quatre maillots distinctifs en tête de peloton.

13h40 - Si Julien Alaphilippe concède par exemple deux fois 35 secondes à Egan Bernal, il peut perdre le maillot jaune au jeu des bonifications.

13h37 - "On rêve tous de ça, même moi je l'imagine un peu, a déclaré Julian Alaphilippe à l'issue de l'étape du Galibier. Mais je suis quelqu'un de réaliste, aujourd'hui c'était un gros morceau mais il y a demain (vendredi) et après-demain. Quoi qu'il arrive et qu'importe mon résultat à Paris, ce Tour aura marqué les Français et j'aurai appris aussi beaucoup sur moi, c'est quelque chose de super que je ne vais jamais oublier". 

13h31 - Le classement de la montagne avec Romain Bardet porteur du maillot à pois :

1. Romain Bardet (FRA/ALM) 86 pts 
2. Tim Wellens (BEL/LOT) 74 
3. Damiano Caruso (ITA/BAH) 60 
4. Nairo Quintana (COL/MOV) 58 
5. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 50 
6. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 45 
7. Thomas De Gendt (BEL/LOT) 38 
8. Julian Alaphilippe (FRA/DEC) 33 
9. Michael Woods (CAN/EF1) 31 
10. Giulio Ciccone (ITA/TRE) 30 

13h24 - Le top 10 du classement général :

1. Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck) 56h11'29"
2. Egan Bernal (COL/INE) à 1'30"
3. Geraint Thomas (GBR/INE) 1'35"
4. Steven Kruijswijk (NED/JUM) 1'47"
5. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 1'50"
6. Emanuel Buchmann (GER/BOR) 2'14"
7. Nairo Quintana (COL/MOV) 3'54"
8. Mikel Landa (ESP/MOV) 4'54"
9. Rigoberto Uran (COL/EF1) 5'33"
10. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 5'58"
13h15 - Bonjour et bienvenue à toutes et à tous pour suivre cette 19e étape.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Tour de France Infographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants