1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Éducation sportive : "On ne laisse pas la chance aux jeunes", déplore Kevin Mayer
2 min de lecture

Éducation sportive : "On ne laisse pas la chance aux jeunes", déplore Kevin Mayer

VU DANS LA PRESSE - Si le ministre de l'Éducation a vanté les mérites de l'enseignement sportif dans nos écoles, le médaillé olympique Kevin Mayer estime au contraire que celui-ci reste insuffisant et peu valorisé.

Le médaillé d'argent français Kevin Mayer célèbre sur le podium lors de la cérémonie de remise des médailles de l'épreuve du décathlon masculin lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au stade olympique de Tokyo le 6 août 2021.
Le médaillé d'argent français Kevin Mayer célèbre sur le podium lors de la cérémonie de remise des médailles de l'épreuve du décathlon masculin lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au stade olympique de Tokyo le 6 août 2021.
Crédit : Ina FASSBENDER / AFP
Florise Vaubien

Kevin Mayer n'a pas mâché ses mots. Dans un entretien pour le Parisien publié ce mercredi 22 septembre, le décathlonien a regretté "l’absence de la culture du sport de haut niveau au sein du système scolaire français". "On ne laisse pas la chance aux jeunes", estime le sportif qui plaide pour un système plus valorisant, sur le modèle des États-Unis. 


"À l’école, tout est fait pour faire comprendre aux enfants qu’il vaut mieux avoir une bonne note en mathématiques qu’en sport", a déclaré sans détour le double médaillé d’argent olympique (2016 et 2021). Il juge la culture sportive à l'école insuffisante : selon lui, les compétences sportives sont trop peu valorisées en faveur des matières traditionnelles. 

Pour lui, "la culture de la gagne en sport est tout simplement inexistante" dans l'Éducation nationale. Une défaillance qui expliquerait l'attitude de certains sportifs. "L’opinion publique critique certains sportifs français qui ne donnent pas tout aux Jeux, mais on ne leur a jamais appris à le faire", déplore le champion.

Les basketteurs Vincent Poirier, Evan Fournier et le handballeur Vincent Gérard avaient cet été tenu des propos similaires après les Jeux Olympiques, alors que le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, avait jugé l'enseignement du sport en France de bonne qualité. D'après lui, il serait même à l'origine des victoires des équipes de France de basket, de handball et de volley à Tokyo (5 médailles). Ce qui n'a pas manqué de faire réagir le monde du sport de haut niveau. 

Les enfants peuvent aussi exister par le sport

Kevin Mayer, dans un entretien au Parisien
À lire aussi

Des propos qui ne représentent pas la réalité, d'après Mayer. "Bien sûr qu’il a envie de mettre en avant le système éducatif. (…) Mais encore une fois, j’insiste : si j’avais 5 en maths, je me faisais défoncer par ma mère, on aurait parlé de redoublement, de ceci ou de cela. Idem pour le français et beaucoup d’autres matières. Sauf le sport", a-t-il confié. 

Le champion du Monde en 2017 encourage un système similaire à celui en vigueur dans les écoles et universités américaines où la culture du sport est particulièrement mise en avant. On doit "faire comprendre aux enfants qu’ils peuvent aussi exister par le sport". "Aux États-Unis, les jeunes qui sont forts en sport sont valorisés", poursuit le décathlonien. Une valorisation qui les stimule et leur donne des perspectives d'avenir, estime-t-il. 

La ministre déléguée aux Sports a réagi à ces déclarations, rappelant que "beaucoup de choses ont changé". "Nous avons un ministre de l’Éducation nationale avec qui j’ai décidé de faire équipe il y a un an pour changer la place du sport à l’école et la renforcer dès le plus jeune âge", a déclaré Roxana Maracineanu. Et de renchérir : "Kevin Mayer a tout à fait compris que le rôle du sport à l’école n’était pas de provoquer la réussite d’une élite". Elle a ainsi souligné que l'objectif premier était "d’élever le niveau général et de réduire les inégalités". "C’est ce qu’on nous portons pour l’école avec Monsieur Blanquer", a conclu la ministre. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/